Construis toi-même ton observatoire de la laïcité

vendredi 19 février 2016
par  Loïck Gourdon

Suite aux très nombreuses réactions à l’affaire de l’"Observatoire de la laïcité", notre ami Loïck Gourdon nous a proposé ce texte qui, au-delà de son caractère ludique, pourrait alimenter de larges échanges.

***


.
Dans la lignée des derniers avis rendus par l’observatoire de la laïcité et des commentaires de son Président Jean-Louis Bianco, la voie est ouverte à une vision très personnalisée de la loi de 1905. Chacun peut donc participer au nouveau grand jeu : Construis toi-même ton observatoire de la laïcité !

Etape 1 : Lire d’un œil distrait la loi de 1905 ; c’est juste une base de discussion.

Etape 2 : Assure-toi que tes réflexions n’indisposeront aucune religion. Si tu en es certain, tu peux commencer à jouer.

Etape 3 : Recherche parmi l’ensemble des revendications religieuses, celles que tu souhaites justifier ou satisfaire et crée ton observatoire sur ces bases.

Etape 4 : Accuse tous ceux qui refusent de jouer avec toi d’être des intégristes laïcards.

Etape 5 : Fais reconnaitre ton observatoire comme un organisme porté au dialogue et déclare qu’il s’agit d’une institution.

Etape 6 : Fais-toi inviter à la télé pour lutter contre les archaïsmes. Si tu fais le 20 heures, tu as gagné.

Loïck Gourdon


Commentaires

Logo de Troy1
lundi 22 février 2016 à 02h58 - par  Troy1

Ce jeu ( de l’Oie sauvage ) est une très bonne idée : voilà qui permettrait des colloques hyperactifs qui démontreraient en pleine lumière et rapidement l’obscurantisme de ces discours faux-culs !... Servons-nous de la truculence subversif de Kafka , en dressant les tréteaux de "Mystères" d’un théâtre de Ionesco !...
" Brave soldat Schveik ", garde-à-vous !...

Logo de Francis Lenne
dimanche 21 février 2016 à 19h38 - par  Francis Lenne

Je vais donc créer mon Observatoire de la laïcité. Seule revendication, que les quelque 10000 religions reconnues y cotisent pour que mon Observatoire les défende.

Logo de benzekri hamid
samedi 20 février 2016 à 05h50 - par  benzekri hamid

Pour une laïcité vraie, une Constitution établissant les bases d’une démocratie véritable...
Une idée simple …

Pour en finir avec la République des énarques, des polytechniciens et des commis d’office, osons la rupture…
Puisque nous continuons à naviguer dans le brouillard sans savoir comment nous sortir de la crise d’un système à bout de souffle…
Puisque nous voyons se multiplier les manœuvres et combines politiciennes entrainant des trahisons déclarées et d’autres à venir de consciences faibles prêtes à tout pour avoir leur place en vue de l’échéance obsédante de 2017…
Et puisqu’aucune alternative crédible ne se dessine pour que le peuple puisse retrouver son pouvoir - avec des représentants révocables s’ils s’avèrent malhonnêtes ou incompétents - et sa souveraineté en décidant librement par lui-même et pour lui-même sans ingérence extérieure…UE-OTAN et lobbies.
Pourquoi ne pas oser la rupture en proposant une équipe autour de Mickael Wamen, ex-Goodyear qui a non seulement fait bonne impression et fût convaincant lors de l’émission Le Grand Journal du 13/01 mais parce que c’est une personne du peuple -un sans dent- digne de confiance et de respect qui se bat et ne cesse de rappeler qu’au-delà de leur cas, la crise -voulue et entretenue par les profiteurs du système- ne peut être résolue dans le cadre politique actuel avec lequel il faut rompre radicalement…
Nous n’avons pas besoin d’un président… Et encore moins d’un président/monarque commis d’office et donc totalement soumis.
Il faut rompre avec ce système en préparant parallèlement les conditions pour la mise en place d’un projet valorisant l’humain et cela passe par d’adoption d’un programme crédible qui montre que nous prenons le bon chemin…
Ceci est une idée simple que je propose pour opérer un réel changement autour du programme qui suit :
• Pas de retraite supérieure à 8000 euros ni inférieure à 2000 euros/mois. L’actuel président va partir avec une retraite de 35800 euros (info donnée par I télé). VGE nous coûte 2 500 000 et Sarkozy 2 200 000/an, pendant que beaucoup d’autres citoyens survivent avec 600 euros/mois ; est-ce bien raisonnable ?
• Pas de revenu mensuel supérieur à 15 000 euros ni inférieur à 2500 euros. Aujourd’hui Jean-Bernard Lévy PDG d’EDF touche 450 000 euros/an plus une retraite chapeau de 200 000 et qui sera augmentée de 60 000 euros pour chaque trimestre travaillé… D’après une enquête de l’Insee, les 2.167 millions d’agents actifs dans les ministères et les établissements publics ont perçu en moyenne un salaire de 2.469 euros nets en 2013… L’enquête a montré une baisse de pouvoir d’achat de 0,7%. Cette moyenne cache la réalité des enseignants -par exemple- qui sont rémunérés à peine à 2000 euros/mois malgré leur niveau de qualification…Leurs collègues allemands touchent le double… et les luxembourgeois plus du double de leur revenu !
• Un revenu universel d’existence de 1200/mois. La Suisse envisage d’instaurer un revenu universel de 2300 euros, la Finlande… les Pays Bas et même le Brésil ont établi un R U E ; en Alaska chaque citoyen perçoit l’équivalent de 1700 euros/mois.
• Une activité utile et le minimum vital pour chacun(e). Se nourrir, se loger, se soigner, s’instruire, avoir accès à la culture et aux loisirs n’est pas un luxe dans un Etat dit démocratique qui parle de justice sociale et affiche l’EGALITE…
• Une garantie de financements fiables et durables en se réappropriant les banques, les assurances, les autoroutes, l’industrie pharmaceutique, l’eau et les sources d’énergie pour s’assurer des fonds propres… N’est-il pas plus juste de « sacrifier » les profits des actionnaires que de léser les salariés, les employés et les fonctionnaires ?
• Des médias libres et libérés des pouvoirs patronaux notamment… A contre-courant des médias actuels qui se livrent à une véritable propagande pour nous faire avaler -sous couvert de la lutte contre le terrorisme - les guerres… Guerres néocoloniales à l’extérieur avec tous les « dégâts collatéraux » touchant des populations par centaines de milliers qui rencontrent la mort, les mutilations à vie ou l’exil forcé et guerres économiques et sociales à l’intérieur contre les syndicalistes, les travailleurs, les résistants et les libres penseurs…avec ici aussi des « dégâts collatéraux » touchant les proches lorsque le salarié est licencié et jeté comme un kleenex.
• La laïcité vraie… La laïcité qui garantit la liberté de croire ou ne pas croire avec strict séparation des pouvoirs. Les religieux doivent s’abstenir de se mêler de la politique… Pas un sou des fonds publics ne doit alimenter les caisses des groupements religieux comme le Conseil Français du Culte Musulman ou le CRIF…
• La fin des privilèges… Est-il raisonnable de continuer à débourser des sommes indécentes pour entretenir des personnages qui nous coûtent cher, trop cher et ne servent à rien : Présidents, anciens Présidents, Sénateurs, Députés européens… ?
« Le terrorisme téléguidé, la déchéance de la nationalité … » ne sont que des épiphénomènes pour faire passer des projets antisociaux et liberticides voulus par les capitalistes et exécutés par leurs chiens de garde de droite, sociaux-démocrates et « socialistes » !

Une société qui accule ses membres à des solutions de désespoir est une société non viable, une société à remplacer.
Le devoir du citoyen est de le dire. Aucune morale professionnelle, aucune solidarité de classe, aucun désir de laver le linge en famille ne prévalent ici. Nulle mystification pseudo-nationale ne trouve grâce devant l’exigence de la pensée.
Frantz Fanon

Hamid Benzekri le 13/02/2016

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko

Constituants, comment les élire ?

Commune de Paris : l’élection des mandataires du peuple. 26 mars 1871

Par Florence Gauthier, historienne, Université Paris 7 – Diderot.
L’échec militaire du Second empire, à Sedan, provoqua l’insurrection de Paris et (...)


Révolution française : souveraineté populaire et commis de confiance

Suite à l’émission du 18 novembre dernier animée par Louis Saisi et Michel Ezran sur Radio Aligre, l’historienne Florence Gauthier répond aux (...)


Cercle de Guéret - Contrôle et révocabilité des constituants

Le 29 novembre 2011, pour la préparation de la réunion publique à Romainville , le Cercle de Guéret avait déjà évoqué l’objet de cet article avec le (...)


Cercle de Bourges - Comment élire les Constituants ?

La Constituante.
Quel mode de scrutin ? Quel corps électoral ? Quelles incompatibilités définir ? Quelles conditions d’éligibilités au mandat de (...)


Comment créer une Assemblée Constituante et comment désigner les citoyens Constituants ?

Dans le cadre de notre débat sur le mode d’élection des constituants, Francis Lenne nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Comment créer une (...)


Les règles d’élection des constituants

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Laurent Loty nous donne ci-dessous ses propositions.
***
Les règles de (...)


Election des constituants. Il est interdit d’interdire ….

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Pascal Geiger nous donne ci-dessous ces réflexions.
***
Il est interdit (...)


Élire une Constituante : Contribution du cercle de Montpellier

Dans l’ignorance de la situation politique qui permettra de convoquer une assemblée constituante, il nous a semblé qu’il faut d’abord affirmer (...)


Mettre en œuvre une Assemblée Constituante

Nous avons appelé depuis longtemps à une réflexion et à des propositions quant aux modalités d’élection des constituants. Le texte ci-dessous de (...)


Comment désigner les constituants, un point de vue.

Une Constituante aura, par définition, pour tâche l’écriture d’une nouvelle Constitution et sa soumission au peuple pour approbation ou révision. (...)


La Constituante : Pourquoi ? Comment ?

Le pourquoi d’une Constituante a déjà largement été développé sur ce site. mais il mérite d’être toujours plus rappelé tant il s’agit d’une Révolution dans (...)


Tunisie : quel mode de scrutin pour la Constituante ?

Après un premier forum “Pour une assemblée nationale constituante”, le 23 février 2011, la Faculté des Sciences Juridiques Politiques et Sociales de (...)


De Gaulle et le processus d’une Assemblée Constituante

© Archives de l’Assemblée nationale - photo René Hélier
L’une des finalités de l’Association pour une Constituante est de proposer des modalités (...)


Une illustration du processus constituant

Dans le cadre de ses travaux, l’Association pour une Constituante vous présente une illustration des premiers jours de la Constituante, réalisée (...)


Election des constituants

Une Assemblée constituante ne peut être que le renouveau de la souveraineté populaire. Elle remettra donc fondamentalement en cause la situation (...)