Les rapports malsains media/politique

mercredi 30 août 2017
par  Anne-Cécile Robert

Jean-Pierre Raffarin, Henri Guaino, Aurélie Filippetti, Raquel Garrido deviennent chroniqueurs à la télévision ou à la radio.

Ces reconversions ne sont pas anecdotiques ; elles sont révélatrices de la profonde dérive de deux univers. Les politiques ne font plus de politique : ils communiquent. Les journalistes ne fournissent plus d’informations ; ils ne sont plus des contre-pouvoirs : ils relaient des messages politiques et se font les porte-parole des choix gouvernementaux.

Rien d’étonnant donc à ce que des individus puissent passer d’un monde à l’autre. En fait, il s’agit du même monde. Au quotidien, journalistes et politiques se tutoient, déjeunent et dinent ensemble, partent en vacances ensemble, voire vivent ensemble. Ce phénomène touche tous les partis, y compris ceux qui se veulent les plus hors système.

Du coup, plus personne ne tient son rôle : les journalistes perdent toute distance vis-à-vis des pouvoirs et n’informent plus ; les politiques s’occupent de leur image et ne représentent plus les citoyens. Une sorte de théâtre, loin des réalités, se construit sous nos yeux. Même les oppositions et les altercations peuvent être factices : après un échange apparemment musclé sur le plateau, on se tape dans le dos les coulisses.


Commentaires

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko