Retraites : Une illustration d’un plan d’ajustement structurel qui exige une réplique radicale

dimanche 17 octobre 2010
par  Didier

Nous ne reconnaissons peut-être pas assez le caractère exemplaire de la contre-réforme des retraites voulue par le gouvernement. En effet, celle-ci n’est qu’un aspect parmi d’autres d’une politique globale. Cette politique globale, pour aller vite, consiste à réaliser les objectifs du capitalisme financier mondial.

La réforme des retraites doit être vue pour ce qu’elle est : un chapitre d’un plan d’ajustement structurel voulu par le gouvernement au profit des intérêts privés de certains de nos gouvernants, des détenteurs de capitaux, du FMI et de l’Union européenne. Elle est un écho en France des mesures d’appauvrissement et de privatisation mis en place en Grèce.

Face à ce qu’il convient d’appeler un processus de tiers-mondialisation de la France et de la périphérie de l’Europe dont la Grèce est la principale victime, nous devons nous hisser à la hauteur des attaques et des ruptures à opérer.

C’est ainsi, pour prendre ces exemples, que la dette publique dont le gouvernement prend prétexte pour nous pressurer, doit être supprimée et totalité ou en partie. Pour transformer notre économie, nous devons prendre le contrôle de la monnaie. Pour résorber l’infâme chômage, nous devons réduire le temps de travail et embaucher les chômeurs et précaires.

La nature et l’ampleur des changements à réaliser nous obligent à engager un processus de transformation radicale de nos structures économiques et politiques. En effet, il n’y a rien à attendre du gouvernement actuel et d’une majorité d’élus qui nous ont trop souvent trahis et ne travaillent qu’à leurs intérêts personnels et à ceux de leurs riches amis.

C’est donc à une révolution pour faire la démocratie économique, sociale et politique que nous devons nous atteler. Ce processus pourrait démarrer dès maintenant pour faire échec à la contre-réforme des retraites.



Commentaires

Logo de Sylvie Rabatel
dimanche 31 octobre 2010 à 14h33 - par  Sylvie Rabatel

Je vois avec le plus grand plaisir qu’une restructuration économique et monétaire progresse, et je me permet de renvoyer le lecteur à http://blog.mondediplo.net/2010-10-..., qui nous permet de mieux comprendre qu’au delà de la tactique du choc selon Naomi Klein, il existe aussi la méthode des petits pas destruction du public - remplacement par le privé, et je t’embrouille, t’as rien vu, tout cela c’est des mensonges abracadabrantesques....

Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

Trouvez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>REJOIGNEZ - NOUS

Demandez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel direct pour changer le jeu politique

JPEG - 11.2 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1848-1946

JPEG - 2.6 ko
L’ASSOCIATION POUR UNE CONSTITUANTE sur Facebook

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur