En soutien aux Grecs pour la démocratie

dimanche 12 février 2012
par  Jérémy Mercier

Ce dimanche 12 février, dès 15h, l’Association pour une Constituante a tenu à marquer sa présence au rassemblement de soutien en faveur du peuple grec, donc de la démocratie, alors que ses classes moyennes et populaires subissant une purge économique dramatique imposée par les autorités financières européennes et internationales.

Devant l’ambassade de la Grèce, à Paris, différents discours se sont alternés, tant par des militants politiques que par de simples étudiants grecs, en échange universitaire, révoltés par le pillage économique et social de leur peuple. Abaissement du salaire minimum, crise alimentaire progressive, privatisations en chaîne du secteur public et dé-tricotage organisé du Code du travail : telles sont quelques unes des mesures décrétées par les marchés financiers et les grands banquiers, avec l’aide du gouvernement grec d’union nationale, pour détruire la démocratie en Grèce.

La majeure partie du peuple grec se trouve non seulement dramatiquement appauvrie par de telles mesures, mais son expression politique est totalement contestée. Trouvera-t-on une autre expression que le terme "totalitarisme" pour désigner le processus des financiers et de la classe dirigeante grecque qui fait bien sentir sa férule aux plus démunis ?

Dans une telle confiscation des règles de la démocratie et de la maîtrise du peuple grec sur ses instruments financiers et ses services publics, une remise à plat serait nécessaire. C’est ce qu’en France nous appelons de nos vœux par la convocation d’une Assemblée Constituante.

12 fév. 12, devant l'ambassade de Grèce à Paris.


Commentaires

Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

Trouvez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>REJOIGNEZ - NOUS

Demandez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel direct pour changer le jeu politique

JPEG - 11.2 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1848-1946

JPEG - 2.6 ko
L’ASSOCIATION POUR UNE CONSTITUANTE sur Facebook