Devinette

lundi 5 novembre 2012
par  Association pour une Constituante

Nous nous permettons de proposer exceptionnellement à nos lecteurs une devinette : QUI A FAIT LA DÉCLARATION CI-DESSOUS ?

"Le consensus de toutes les forces politiques et sociales, c’est-à-dire d’une majorité importante du corps social, et pas seulement d’une majorité arithmétique, est la condition essentielle d’une évolution politique pacifique vers la démocratie et une constitution stable.

Les problèmes auxquels sont confrontés les nouvelles démocraties sont si cruciaux qu’ils en sont devenus des affaires d’État. Ainsi, certaines questions politiques qui, dans des démocraties stables, donneraient matière à discussion et à polémique ne peuvent, dans les nouvelles démocraties, être résolues qu’à l’aide du consensus social et politique.

Par conséquent, le système le plus approprié, pour élaborer un texte constitutionnel, serait de nommer, dans un premier temps, un Comité d’experts, chacun d’entre eux bénéficiant de la confiance de la grande majorité des forces politiques. Les experts seraient, si nécessaire, en droit de consulter des conseillers étrangers. Le travail des experts serait suivi d’un débat à l’Assemblée constituante sur l’ensemble du texte. Toutefois, il est à noter que tout amendement détaillé du texte pourrait avoir des conséquences imprévisibles et réduire à néant le travail du Comité. Enfin, une fois approuvé, le texte serait soumis à un référendum populaire, à l’occasion duquel tous les partis politiques s’engageraient en faveur du "oui"."

***



Réponse

Cette idée que les partis doivent être d’accord entre eux et fonctionner par consensus, cette négation de la démocratie en tant que méthode pour trancher les conflits et les débats, cette manière de dire que vous avez le droit de choisir pourvu que votre réponse soit la bonne, cela rappelle beaucoup de chose, en particulier le référendum du 29 mai 2005 et la manière dont la volonté populaire a été bafouée.
Et bien si vous avez pensé à cela, vous avez gagné. Le texte ci-dessus, comme l’ont trouvé certains de ceux qui ont répondu, est extrait d’une brochure du Conseil de l’Europe. Il est publié par la « Commission européenne pour la démocratie par le droit » (sic). Il fait partie de l’intervention d’un des « experts », le professeur M. Herrero de Minon.

Avec des démocrates comme ceux-là, on n’a pas besoin d’antidémocrates.


Commentaires

mardi 13 novembre 2012 à 00h24

Je propose que l’association lui fasse parvenir un paquet de cacahuètes pour l’extraordinaire pertinence de son intervention. Et attribuer ainsi, chaque mois, le prix de la plus belle déclaration à nos chers démocrates européens.

Logo de martisuzanne
mardi 6 novembre 2012 à 09h18 - par  martisuzanne

selon le principe de la sécurité juridique, ou se place le possible contradictoire du citoyen ?

Site web : la devinette
Logo de matt
lundi 5 novembre 2012 à 23h03 - par  matt

Salut, depuis le temps que j’essaye de vous parler de la constituante, est il possible d’avoir un lien vers un endroit ou débattre.

Pour la citation, celui qui dit cela est quelqu’un qui ne connaissait pas la définition du consensus. Car pour confondre consensus et majorité importante, faut pas être très doué.

Logo de Sébastien
lundi 5 novembre 2012 à 22h43 - par  Sébastien

My google is fantastic :
parties II et IV du rapport de Miguel Herrero de Minon, parlementaire espagnol lors de de la Conférence UniDem organisée à Istanbul du 8 au 10 octobre 1992 par la Commission de Venise du Conseil de l’Europe.
La dernière phrase vaut son pesant de cacahuètes.

Logo de En passant
lundi 5 novembre 2012 à 20h03 - par  En passant

Le "comité d’experts" m’a mis sur la voie... De même que cette curieuse obligation pour l’ensemble des partis d’appeler à voter "oui" m’a rappelé quelque chanson déjà entendue à maintes reprises. Une recherche rapide a conforté ce que me suggérait mon doigt mouillé. Bon sang (bleu) ne saurait mentir.

Logo de Rabatel Sylvie
lundi 5 novembre 2012 à 19h56 - par  Rabatel Sylvie

Je ne sais pas qui a écrit ce texte : j’ai d’abord pensé à Bayrou, ou peut-être un islandais, mais en tout cas, c’est l’arnaque du siècle. Qui voudrait faire confiance aux partis politiques pour s’accorder sur une constitution, avec obligation pour le peuple de dire "oui" !!!!

lundi 5 novembre 2012 à 19h08

Il semblerait que ce soit le Conseil de l’Europe en 1993... (merci Google).
Il n’empêche que cette citation (bien trouvée !!! ) montre le chemin anti-démocratique parcouru depuis.
A lire l’article "Vers un césarisme européen" dans le dernier Monde Diplo, qui se conclut ainsi :

"... le choix qui s’offre désormais n’oppose plus la poursuite de la construction européenne au retour à l’échelon national, comme voudraient nous le faire croire médias dominants et intellectuels eurolibéraux, mais deux conceptions antagonistes : le césarisme ou la démocratie"

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko