Le triomphe du théorème Bellon

jeudi 26 juillet 2018
par  André Bellon, Tribune libre

On m’excusera de baptiser un théorème de mon nom. Voilà longtemps que je l’évoque et qu’il n’amène que sourires. Et pourtant !

Voici son énoncé : « Dans toute élection, il y a un élu ». Cette assertion qui n’aurait pas déplu à Monsieur de La Palice n’est pas aussi naïve qu’il parait. Car, du moment où il y a obligatoirement un élu, la question n’est plus absolument d’être élu, mais que les autres ne le soient pas.

Conséquence : on peut concentrer toute la campagne électorale, non pas pour valoriser le programme du candidat que l’on soutient, mais pour déconsidérer tous les autres. Il suffit, pour cela, du soutien des médias.

La dernière campagne présidentielle fut l’archétype du théorème Bellon.


Commentaires

Logo de Yvan Bachaud
vendredi 3 août 2018 à 10h47 - par  Yvan Bachaud

Le problème n’est pas quelle majorité l’emporte.
Le problème est de disposer du référendum d’initiative citoyenne en toutes matières y compris constitutionnelle et de ratification des traités , inscrit dans l’article 3 du titre premier de la Constitution, intitulé " De la souveraineté"

Il permettrait de mettre un veto à toute loi estimée inappropriée ou injuste et de soumettre aux citoyens des propositions de lois alternatives/

83% des Français y sont favorables ( Sondage IFOP.Focus n°158 avril 2017).
Mais ni A.BELLON, ni l’association pour une Constituante ! Pourtant cette constituante i pourrait être décidée par RIC ; ; !

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko