Compte rendu de la réunion du 21 mai 2013 de l’Association pour une Constituante

dimanche 26 mai 2013

Compte rendu de la réunion plénière du 21 mai 2013 de l’Association pour une Constituante

- Activités de l’Association :

A/ Visibilité de l’Association

- Meilleure qu’avant, notamment si l’on prend comme critère le nombre des visites du site : au moins 1000 visiteurs en moyenne par jour et autour de 35 000 visiteurs par mois.

- Demandes d’informations de plus en plus nombreuses sur notre Association.

- Nombre d’adhérents qui augmente, mais ça n’est pas l’élément le plus significatif, car surtout création de cercles locaux, dont le dernier né est celui de Tours, créé autour de notre ami Claude Grellard (16 avril 2013).

- Possibilité réelle de création d’un cercle local en Bretagne.

- Renaissance du cercle de Perpignan autour de Raoul Marc Jennar

- Redynamisation du Cercle de Corrèze.

B/ Nos analyses et la situation politique

André Bellon souligne que les récents évènements autour de la triste affaire Cahuzac ont confirmé nos analyses sur la dégradation de la situation politique et le fossé séparant les représentants du peuple. C’est ainsi que notre Président a eu l’opportunité de développer notre analyse dans une Tribune publiée dans le journal Le Monde du 4 mai 2013. Cette Tribune a vite rencontré un certain écho qui a permis ensuite à André Bellon de participer à une interview sur France-Inter dans le cadre de l‘émission de Daniel Mermet. Ainsi, ces derniers temps, le terme « Constituante » est-il devenu d’un usage plus fréquent. Aussi est-il fréquemment nécessaire, pour nous, de dissiper certaines ambiguïtés :

- l‘Association pour une Constituante n‘est pas un parti politique et n‘a pas à élaborer de programme de conquête du pouvoir à l‘instar des partis politiques ;

- sa critique du fonctionnement actuel de la démocratie ne saurait la conduire à valider toute forme de militantisme contre le suffrage universel ni davantage l’apologie du « tirage au sort » comme substitut au suffrage universel prôné par certains …

C/ La manifestation du 5 mai 2013 organisée par le Front de Gauche et l’Association pour une Constituante

- Validation de notre analyse par cette Manifestation du 5 mai défendant l’idée même de la nécessité d’une nouvelle Constitution pour remplacer les institutions actuelles de la 5ème République en appelant la naissance d‘une 6ème République, ce qui ne peut que nous réjouir de la voir partagée.

- Mais elle ne fait pas pour autant de nous son allié objectif et, en tout cas, ne constitue pas en soi une condition suffisante pour nous joindre, en tant qu’Association, à la manifestation organisée par le Front de Gauche de la place de la Bastille à Nation, même si, à titre personnel, certains de nos membres sont libres de décider d’y participer en tant que citoyens mais sans la casquette de notre Association.

D/ Le partenariat de l’Association pour une Constituante avec Radio Aligre, une des dernières radios libres sur la région parisienne (93,1 FM)

Notre Président André Bellon précise que l’Association pour une Constituante a signé avec Radio Aligre un contrat de partenariat (payant) permettant à notre association de disposer mensuellement (3ème mercredi du mois) d’un passage sur les ondes de 30 minutes dans le cadre de l’émission animée par Michel Ezran « Voix contre oreilles » avec, également, la diffusion, dans la 4ème semaine du mois, d’une chronique « Vive la liberté ! » de 2 minutes, émissions auxquelles seront appelés à participer les responsables des cercles locaux qui le souhaitent.

- Présentation succincte de Radio Aligre par Denis Reynaud - lui-même journaliste à Radio Aligre, ayant également adhéré, à titre personnel, à notre Association - autour des trois points suivants :
- Station de radio locale (93,1 FM) située 42, rue de Montreuil (Paris, 11ème) qui émet sur Paris et à sa périphérie dans un rayon de 70 km, ce qui couvre, en gros, la région Ile-de-France.
- Possibilité de prendre, dans le cadre de notre partenariat avec Radio Aligre, une inscription avec la SCAM (société civile des auteurs multimédia).
- Possibilité de déclarer, chaque fois, dans le délai de 3 mois, sur un bulletin spécial chacune de nos œuvres radiophoniques diffusées sur Radio Aligre et donc de percevoir ensuite des droits d’auteur à l’occasion de chaque rediffusion ultérieure de nos émissions. Si l’inscription à la SCAM prend un peu de temps, en revanche son droit d‘entrée est modique (7,62 euros) imputé sur le premier versement des droits d‘auteur.
- Nécessité, selon André Bellon, de trouver un « jingle » pour identifier l’émission.
- Première émission : mercredi 22 mai de 8h30 à 9h visant pédagogiquement à mettre en avant le lien entre la création de l’Association pour une Constituante et le déni de démocratie qu’a constitué, en février 2008, la ratification du Traité de Lisbonne par le Parlement français alors que le peuple français avait rejeté, par le référendum du 29 mai 2005, le Traité constitutionnel européen. L’émission, mise au point avec Radio Aligre, étant articulée autour des 5 temps forts suivants :

- la revendication par notre Association d’une nouvelle donne politique (Tribune de André Bellon dans Le Monde du 4 mai 2013) ;

- l’anniversaire du 29 mai 2005 et l’appel au rassemblement à 18h30 au jardin des Tuileries, face au 228 rue de Rivoli, devant la plaque commémorant la naissance de la République le 22 septembre 1792 ;

- le retour sur la manifestation du 5 mai 2013 ;

- dans un 4ème temps, à 8h50, un insert téléphonique avec Robert Hadjadj, Responsable du Cercle de Montpellier, sous la forme d’une interview à distance pour évoquer les initiatives locales de son cercle (notamment journée du 29 mai) ;

- dans un 5ème temps : retour au studio pour les commentaires et conclusions avec indication des données utiles (site internet de l’Association).

Participants à cette émission : André Bellon, Anne-Cécile Robert, Louis Saisi.

Prochaine émission : mercredi 19 juin. Elle portera sur l’Appel du 18 juin 1940, mais en tant qu’acte de résistance et de refus de capituler devant l’adversité lorsque celle-ci est négatrice des droits fondamentaux d’une nation, d‘un peuple libre (en écho avec la situation actuelle).

-  Débat sur les institutions européennes

Débat très riche et fructueux s’instaurant entre les divers intervenants et à l’occasion duquel se dégage un consensus très large pour considérer que la construction de l’Europe institutionnelle, du Traité de Rome (1957) jusqu’à l’Union européenne (Traité de Lisbonne 2008) s’est faite de manière antidémocratique et qu’il y a lieu de bien distinguer l’Europe (ensemble géographique) de l’Union européenne actuelle et peut-être davantage encore des politiques européennes tournées vers le primat de l’Economique, des marchés et la défense des intérêts financiers.

Ce débat devait déboucher ensuite sur la rédaction de l’appel du 29 mai 2013.

L’assemblée générale de rentrée aura lieu le mardi 8 octobre de 18h à 21h.



Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko