Association pour une Constituante : Assemblée générale du 8 octobre 2013

vendredi 11 octobre 2013

- Rapport moral (André Bellon)

L’APUC se développe régulièrement. Certains cercles sont désormais particulièrement actifs, notamment dans de grandes villes : Paris, Marseille, Montpellier, Nantes, Guéret et Bourges. D’autres sont en gestation : Toulouse, Perpignan, Carcassonne. L’audience du site augmente nettement (69000 visites enaoût) ; les textes publiés sont pris comme référence par d’autres associations.

Un partenariat noué avec Radio Aligre (région parisienne) permet à l’APUC de s’exprimer par une chronique mensuelle de deux minutes et une émission d’une demi-heure tous les mois au cours de laquelle la parole est donnée à un cercle de province tandis qu’un membre parisien répond aux questions de l’animateur.

André Bellon, Président, est intervenu dans l’émission Là Bas si j’y suis (France Inter) consacrée à la revendication d’une VIe République le 5 mai 2013. Il a également longuement été interviewé sur Radio France internationale.

Grâce au travail de Christian Berthier, l’APUC est très présente dans le débat sur la réforme territoriale en France. Christian et André ont rencontré le président de l’association des départements de France.

Le rapport est voté à l’unanimité.

- Rapport financier (Anne-Cécile Robert)

Voir le document joint. Le rapport est voté à l’unanimité.

Le montant des cotisations est maintenu pour 2013-2014 : 15 euros (tarif normal), 10 euros (chômeurs et étudiants) ; pour les cercles voir article 9 des statuts.

- Élection du bureau

Président : André Bellon

Vice-président et trésorier : Anne-Cécile Robert

Secrétaire général : Jérémy Mercier

Le bureau est réélu à l’unanimité.

- La Lettre de République (2600 inscrits) cesse sa parution au profit de la publication régulière d’articles sur le site de l’APUC. Propositions bienvenues.

- Discussion sur le positionnement de l’APUC dans les prochains débats politiques (élections municipales de mars 2014 et élections européennes de juin 2014). L’APUC ne prend pas part au jeu politicien mais s’inscrit dans le débat d’idées. André Bellon propose un texte de réflexion dénonçant l’alternative mortifère dans laquelle on veut enfermer les citoyens : d’un côté la dérive totalitaire des démocraties (notamment sous l’influence de l’Union européenne), de l’autre le danger bonapartiste incarné en particulier par le Front national. Seule la perspective d’élire une Constituante permet de sortir du piège.

Le texte est discuté et validé dans sa philosophie. Il fera en revanche l’objet d’amendements.

Un appel à on référendum pour l’élection d’une Constituante sera lancé en 2014.



Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko