Poster un commentaire à la suite de l'article...

vendredi 2 mars 2012
par  Association pour une Constituante

La Constituante et la Présidentielle

Ci-dessous un article de Anne-Cécile Robert, Vice-Présidente de l’Association pour une Constituante, qui ouvre des perspectives de débat en cette période électorale.
***
En quelques (...)

En réponse à...

dimanche 4 mars 2012 à 11h18

Bonjour,
J’en suis arrivée à la conclusion que ce sont les acquis de 1789 qui sont aujourd’hui remis en cause. Les critiques, souvent outrancières voire mensongères, de la révolution française se multiplient sous la plume de responsables politiques et d’intellectuels. Un ministre a même pu se proclamer bonapartiste sans que cela suscite la moindre réaction. Le suffrage universel est ouvertement contesté : on évoque l’instauration de formes de suffrage capacitaire (faire passer des tests aux lecteurs), on survalorise le jugement des experts, on veut tirer au sort les dirigeants plutôt que les élire... En outre, les formes de vérités révélées se multiplient, notamment en économie où les assertions qui ferment tout débat, du type "on ne peut pas faire autrement", "ce sont les lois du marché", sont devenues légions. Le dogme fait un retour en force. C’est à la fois Descartes (la raison et le doute) et les Lumières (l’être humain peut maîtriser son destin) qui sont frontalement attaqués. L’enjeu est donc de rétablir les fondements philosophiques et politiques de la démocratie (la République) en faisant preuve d’imagination car il ne s’agit pas évidemment de se contenter de vouloir reproduire le passé.
Bien cordialement,
Anne-Cécile Robert

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)