Recommander cette page

mardi 8 février 2011
par  Etienne Tarride

Plaidoyer pour la justice

Il est plus facile de faire fonctionner la machine judiciaire dans un pays totalitaire que dans un pays démocratique. Il suffit d’envoyer les suspects, les déviants et les mal pensants au bûcher, ou, généreusement, au bagne et de les y garder. On appelle ces endroits des goulags. Au moins, est-on (...)