Tract du 22 septembre à Montpellier

vendredi 25 septembre 2009
par  Association pour une Constituante

P R O C L A M A T I O N
du 1er Vendémiaire de l’An CCXVIII de la République
Ce 22 septembre 2009 Place de la Révolution à Montpellier

NOUS CELEBRONS LES 218 ANS
DE LA PROCLAMATION DE LA REPUBLIQUE

Le 10 Août 1792, en renversant la monarchie, le peuple a conquis sa souveraineté. L’Assemblée, appelée Convention, qui fut alors élue, instaura la République le 22 septembre 1792. Elle déclara « qu’il ne peut y avoir de Constitution que celle qui est acceptée par le peuple » et promulgua une nouvelle déclaration des droits de l’homme et du citoyen dont le principe fondamental était l’égalité. Son article 25 précisait : « La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable ». La République devenait le nom que les français donnaient à la liberté, à l’égalité et à la maîtrise de leur destin. Elle instaura le principe du suffrage universel et plaça le citoyen au centre de la vie politique et sociale.

Aujourd’hui, force est de constater que ce ne sont même plus des résistances au mouvement qui s’opposent à nous. Ce sont les fondements même de la République qui sont détruits. Des politiques englués dans une pensée économiste inégalitaire, des responsables économiques s’estimant au dessus des lois, des philosophes officiels sans aucun esprit critique, tous concourent à vider la République de sa substance et le citoyen de son pouvoir.

La chose publique (res publica), les services publics, sont détruits au bénéfice d’intérêts particuliers sans contrôle publics. La laïcité est diluée et méprisée alors que les religions retrouvent un pouvoir sur les affaires publiques. Toutes les valeurs fondamentales de notre société sont remises en cause. Les victimes se comptent par millions ! Des hommes, des femmes, des enfants, à qui notre société n’a trouvé d’autres solutions que le chômage et l’assistance, sont entraînés dans la spirale infernale de l’angoisse, de la détresse !
L’inégalité et l’injustice sont devenues les fondements de la société.
Ne pouvant être sanctionné par un pouvoir législatif qu’il contrôle, ni par un pouvoir judiciaire toujours inexistant, le pouvoir exécutif présidentiel est sans limites.
C’est pour appeler à un sursaut, pour rappeler les principes de vie politique et sociale qu’a affirmés la République, c’est pour marquer leur actualité, alors que nos élus soumettent nos lois aux directives européennes qui brisent l’économie du pays et notre socle social, c’est pour affirmer collectivement et publiquement nos colères jusqu’alors solitaires et nos dégoûts jusqu’alors silencieux, que nous appelons les citoyens à célébrer le 22 septembre le jour où fut proclamée la République il y a 218 ans. Faisons ensemble, qu’à compter de ce jour, puisse d’un seul tenant, se dresser comme hier, le peuple pour imposer sa volonté à une représentation nationale qui a violé ses droits.
L’intérêt supérieur commande à la Nation son retrait immédiat de l’Union européenne et l’élection d’une Assemblée Constituante qui rende sa souveraineté au peuple.

MOUVEMENT REPUBLICAIN DE SALUT PUBLIC

Cercle de Montpellier de L’ASSOCIATION POUR UNE CONSTITUANTE
www.pouruneconstituante.fr

34750 VILLENEUVE LES MAGUELONE tél. 06.81.04.48.16 - courriel : mrsp34000@gmail.com



Commentaires

À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

PNG - 3.8 ko

Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko