Le FN et le marché transatlantique

mardi 1er mai 2012
par  John Groleau

Dans le texte ci-dessous, John Groleau poursuit un débat sur l’Union transatlantique qu’il avait déjà ouvert, en particulier en 2010 (Voir http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article284 ). Il évoque ici les positions du FN sur cette question.

***

Le FN et le marché transatlantique : les amendements n°1 et 3. Mise au point à partir des textes officiels présents sur le site du Parlement européen.

Les principaux leaders du Front national ont-ils soutenu oui ou non le projet du marché transatlantique avant le 13 janvier 2009 ?
À cette date, Agoravox publiait - un jour après le site du Canard Républicain - l’article « La création de l’Union atlantique se précise », permettant - pour la première fois sur un site majeur du web - de faire découvrir certains aspects méconnus - à l’époque - de la construction « européenne ». Dans celui-ci, la résolution du Parlement européen du 8 mai 2008 sur le Conseil économique transatlantique - P6_TA(2008)0192 [1] -, avait déjà été évoquée mais sans s’attarder - malheureusement - sur les votes effectués par certains parlementaires…

Quelques-uns se sont attelés à cette tâche en s’appuyant sur un site : votewatch.eu. Ils ont également regardé le procès-verbal de la journée du 08/05/08. Mais il manquait quelque chose à leurs travaux : les textes officiels des amendements n°1 et 3 - P6_AMRC(2008)0209(001-003) [2] -. Ceux-ci étant maintenant à notre disposition, il est possible de faire une synthèse complète nous autorisant à répondre à la question centrale posée précédemment.

Le 6 mai 2008, une proposition de résolution commune - RC-B6-0209/2008 [3] - était déposée par les groupes PPE-DE, PSE, ALDE, Verts/ALE et UEN sur le Conseil économique transatlantique - notons que Benoît Hamon est cité -. Cette proposition a été adoptée, mais malheureusement nous ne pouvons pas connaître les votes des parlementaires concernant le texte final approuvé après amendements. Par contre, pour ces derniers, nous avons le détail des votes pour deux d’entre eux : les n°1 et 3 formulés par Jonathan Evans, Elmar Brok, Corien Wortmann-Kool, James Elles, Andreas Schwab et Urszula Gacek au nom du groupe PPE-DE.

Bruno Gollnisch, Carl Lang, Marine Le Pen et Jean-Claude Martinez avaient voté positivement à l’amendement n°1 [4].

Amendement n°1 formulé par Jonathan Evans, Elmar Brok, Corien Wortmann-Kool, James Elles, Andreas Schwab et Urszula Gacek au nom du groupe PPE-DE

Source : http://www.europarl.europa.eu/RegData/seance_pleniere/textes_deposes/prop_res_commune/2008/0209/amendements/P6_AMRC%282008%290209%28001-003%29_FR.pdf ; page 1 [5]

Carl Lang, Marine Le Pen et Jean-Claude Martinez se sont abstenus pour l’amendement n°3, alors que Bruno Gollnisch a voté POUR [6].

Amendement n°3 formulé par Jonathan Evans, Elmar Brok, Corien Wortmann-Kool, James Elles, Andreas Schwab et Urszula Gacek au nom du groupe PPE-DE

Source : http://www.europarl.europa.eu/RegData/seance_pleniere/textes_deposes/prop_res_commune/2008/0209/amendements/P6_AMRC%282008%290209%28001-003%29_FR.pdf ; page 3 [7]

Ces deux amendements ont été adoptés ; le n°3 est devenu le paragraphe 38 du texte final en terminant notamment par « sous-tend l’intégration économique mondiale ».

Ainsi, à partir de ces éléments, il ne fait aucun doute aujourd’hui que le FN était un partisan du marché transatlantique avant 2009. Est-ce une surprise que ce parti, adepte de l’ultralibéralisme économique - avant sa fausse mutation -, soit un élément du système mondialiste ? Non…

Carl Lang, un « dissident » du FN ayant posé sa candidature à l’élection présidentielle, était en désaccord avec l’idée de Marine Le Pen de négocier une sortie de l’euro. Cette dernière, d’ailleurs, ne veut pas réellement sortir de l’euro puisqu’elle soumet cette décision au bon vouloir de « l’Axe franco-allemand », traditions versaillaises et vichystes obligent…

En effet, le FN est dans la continuité de la France européenne sous Vichy et des aspirations mondialistes de la Synarchie, qui souhaitait déjà la création de l’Union européenne à travers le Pacte synarchique.

On peut noter également le non-sens représenté par le fait que ce parti ait des députés au Parlement européen quand celui-ci se proclame antimondialiste et défenseur de la souveraineté nationale…

Le FN, par l’intermédiaire d’un membre de son comité central, Pierre Cheynet, n’avait-il pas salué l’entrée de Makis Voridis - membre du Laos (formation d’extrême-droite antiouvrière ayant pour principal soutien le patronat) dont l’invité d’honneur de son mariage était Jean-Marie Le Pen et Carl Lang son témoin à l’église - dans le gouvernement d’union (anti)nationale en Grèce à la botte de la Troïka ?



Commentaires

Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

Trouvez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>REJOIGNEZ - NOUS

Demandez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel direct pour changer le jeu politique

JPEG - 11.2 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1848-1946

JPEG - 2.6 ko
L’ASSOCIATION POUR UNE CONSTITUANTE sur Facebook

Constituants, comment les élire ?

Comment créer une Assemblée Constituante et comment désigner les citoyens Constituants ?

Comment créer une Assemblée Constituante et comment désigner les citoyens Constituants ? L’importance des rejets exprimés par les électeurs à (...)

Les régles d’élection des constituants

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Laurent Loty nous donne ci-dessous ses réflexions. *** Les règles de (...)

Election des constituants. Il est interdit d’interdire ….

Dans le cadre de notre réflexion sur le mode d’élection des constituants, Pascal Geiger nous donne ci-dessous ces réflexions. *** Il est interdit (...)

Élire une Constituante : Contribution du cercle de Montpellier

Dans l’ignorance de la situation politique qui permettra de convoquer une assemblée constituante, il nous a semblé qu’il faut d’abord affirmer (...)

Mettre en œuvre une Assemblée Constituante

Nous avons appelé depuis longtemps à une réflexion et à des propositions quant aux modalités d’élection des constituants. Le texte ci-dessous de (...)

Comment désigner les constituants, un point de vue.

Une Constituante aura, par définition, pour tâche l’écriture d’une nouvelle Constitution et sa soumission au peuple pour approbation ou révision. (...)

La Constituante : Pourquoi ? Comment ?

Le pourquoi d’une Constituante a déjà largement été développé sur ce site. mais il mérite d’être toujours plus rappelé tant il s’agit d’une Révolution dans (...)

Tunisie : quel mode de scrutin pour la Constituante ?

Après un premier forum “Pour une assemblée nationale constituante”, le 23 février 2011, la Faculté des Sciences Juridiques Politiques et Sociales de (...)

De Gaulle et le processus d’une Assemblée Constituante

© Archives de l’Assemblée nationale - photo René Hélier L’une des finalités de l’Association pour une Constituante est de proposer des modalités (...)

Election des constituants

Une Assemblée constituante ne peut être que le renouveau de la souveraineté populaire. Elle remettra donc fondamentalement en cause la situation (...)