La majorité a tourné le dos aux régions

mercredi 17 mars 2010
par  Cercle de Montpellier Villeneuve

CERCLE DE MONTPELLIER POUR UNE CONSTITUANTE

Communiqué du Quintidi 25 Ventôse CCXVIII
15 mars 2010

Comment ne pas faire le rapprochement entre le pourcentage majoritaire des abstentionnistes, 53,63%, hier aux élections régionales, de celui des 53,20% des NON majoritaires refusant lors du référendum de 1969 la régionalisation de la France ?

Une explication du désamour de 20 millions d’électeurs pour une strate administrative surajoutée contre la volonté des Français par la famille politique qui en a aujourd’hui La presque totalité du contrôle.

Même si les raisons d’une abstention peuvent être multiples, il est surprenant de constater qu’aucun commentateur ou éditorialiste ne semble vouloir évoquer ce rapprochement troublant.

Robert HADJADJ


Commentaires

Logo de Robert HADJADJ
mardi 30 mars 2010 à 23h12 - par  Robert HADJADJ

Amie Rabatel,
En 1969 ce n’était effectivement pas les socialiste ; ils étaient dans l’opposition. Leur chef de file était François Mitterand. Il avait mené campagne pour le NON à l’instauration des régions. Le NON l’avait emporté ce qui provoqua la demission du président de la République, le général De Gaule.
En 1981 Mitterand fut élu président de la République, il instaura les régions.
En 1992 il fit adopter le traité de Maastrich, porte ouverte vers l’Europe fédérale des régions concrétisée plus tard par la Constitution européenne présentée par la droite aux français lors du référendum de 2005.
Comme en 1969, le peuple dit NON. Vous connaissez la suite...
Robert HADJADJ

Logo de Sylvie Rabatel
mardi 23 mars 2010 à 16h01 - par  Sylvie Rabatel

Ami Hadjadj, ma foi, j’ai des trous dans mes connaissances de l’histoire récente :
En 69, ce n’était pourtant pas les socialistes ?
Ainsi donc, il y a eu un référendum pour l’instauration des régions ?
En tous les cas, cela ressemble furieusement à un complot prémédité : d’abord on crée les régions, et ensuite on veut éliminer les départements ; ça pue l’Europe libérale et ses méthodes !

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko