Moi, citoyen, je dénonce !

mercredi 4 novembre 2015
par  Armand Legay

Cette réaction bien significative émane du citoyen Armand Legay du Havre. Devinez à quoi elle fait écho. Nombre de personnes pourraient peut être se l’approprier .

MOI CITOYEN(NE), JE DENONCE

- Moi citoyen(ne), je dénonce les tenants du pouvoir politique, ainsi que les tenants économiques du pays de détruire l’avenir de nos jeunes avec et sans emploi.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces politiques d’avoir sacrifié notre tissu industriel et économique, notre Nation sur l’hôtel du libéralisme.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces tenants de déstructurer le code du travail et la structure sociale pour fabriquer un potentiel humain servile au service du profit financier exclusivement.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces gens en collusion avec l’argent qui refusent de combattre la finance et ses mentors pour le bien des Français.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces tenants du pouvoir politique et économique d’une responsabilité incommensurable engendrant les risques climatiques et écologiques que subissent les peuples et notre planète.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces femmes et hommes de non-assistance à notre peuple de France en danger.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces élus, semblables aux élus « censitaires » de non-respect de leur mandat et d’atteinte aux droits sociaux de mes semblables, droits de l’homme, réfugiés d’ailleurs ou du quart monde de France.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces pouvoirs de l’argent et de la politique de provoquer plus de 11 000 suicides par an dans notre pays.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces personnes de casser notre tissu social et économique par esprit de capitalisme et de profit avec une idéologie politique internationale qui a conduit et conduit à la barbarie politique et religieuse.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces oligarques de tous bords de vouloir guider le Peuple de France vers plus de dette et de mal-être pour lui faire courber l’échine.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces complexés névrotiques de pouvoir politique et économique de vouloir annihiler tout esprit critique issu des lumières et de notre Peuple.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces politiques de vouloir sacrifié ce village gaulois qu’est la France sur l’hôtel de l’atlantisme et globalisation financière.

- Moi citoyen(ne), je dénonce les spécialistes de la politique et de ses experts d’agir sur l’opinion publique par manipulation psychosociologique.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces professionnels politiques et médiatiques qui tentent de rendre caduque la culture française en la remplaçant par des artifices anglo-saxons et numériques.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces techniciens de la manipulation d’orienter depuis plus de 40 ans le droit constitutionnel français pour leurs privilèges au détriment de notre Peuple.

- Moi citoyen(ne), je dénonce ces professionnels d’avoir mis en place et mettre en place des institutions pour leur « lobbies » et se protéger sans nous avoir consulté.

- Moi citoyen, je dénonce cette démocratie de représentation qui n’est qu’une pseudo-démocratie et qui n’empêche en rien constitutionnellement à ces professionnels de la politique de changer d’avis et de programme au cours de leur mandat une fois élus.

- Moi citoyen(ne), je dénonce la représentation nationale de ne pas démissionner de son mandat quand elle montre, ou son désaccord profond, ou son incapacité à agir devant les politiques menées.

- Moi citoyen(ne), je dénonce cette même représentation de ne pas vouloir aller vers une autre constitution redonnant la souveraineté au Peuple, synonyme de démocratie, qu’on lui vole en permanence.

- Moi citoyen(ne), je dénonce nombre d’élus de ne pas vouloir organiser un référendum d’initiative partagé pour redonner ce pouvoir au Peuple et élire des citoyen(ne)s- délégué(e)s de « l’arc républicain » pour une assemblée constituante. (http://www.vie-publique.fr/focus/referendum-initiative-partagee-definitivement-adopte.html)

- Moi citoyen(ne), j’appelle tous les Françaises et Français à ne plus se laisser mystifier et de travailler à une insurrection intellectuelle et démocratique pour cette constituante et l’avenir de nos enfants, de notre Nation et de notre Peuple (issu de toutes origines), afin démontrer aux autres Peuples que des lumières d’espoir existent.

- Moi citoyen(ne), ainsi, je tiendrais mes engagements d’homme et de femme libre, d’homme et de femme fraternel, d’homme et de femme d’égalité, de Républicain(ne) pour élire un autre Président et d’autres assemblées de la France au suffrage universel.


Commentaires

Logo de Karl Miséricorde
mardi 26 septembre 2017 à 07h33 - par  Karl Miséricorde

Moi, citoyen, je dénonce les traités européens (TUE et TFUE) qui vassalisent la France aux exigences ultralibérales du pouvoir d’argent et qui détruisent nos services publics, notre agriculture.

Moi, citoyen, je dénonce la commission européenne qui asservit notre politique par les GOPE (Grandes Orientations de Politiques Economiques)

Moi, citoyen, je dénonce la main mise de la BCE sur notre monnaie qui empêche au peuple français d’avoir la maîtrise de son économie,

Moi, citoyen, je dénonce l’OTAN qui entraîne la France dans des guerres illégales au profit des USA.

Moi, citoyen, je suis pour l’indépendance de la France en sortant de l’UE, de l’euro et de l’OTAN.

Articles de la rubrique

Mots-clés de l'article

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko