Les étranges déclarations de Madame Najat Vallaud-Belkacem

mercredi 19 octobre 2016
par  André Bellon

Lors de la conférence de présentation de la rentrée scolaire 2016, Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, a déclaré :

« L’école idéalisée de la troisième république était-elle juste ? Capable de transmettre un attachement sincère aux valeurs républicaines, comme l’histoire l’a montré en 1940 ? »

Etrange et confuse déclaration !

Est-ce à dire que l’école de la République avant la deuxième guerre mondiale ne transmettait pas les valeurs républicaines ? Il y aurait effectivement peut-être matière à débat, sous réserve de constater qu’au moins elle s’attachait à les transmettre. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Est-ce à dire que ces valeurs n’ont pas empêché la catastrophe de 40 ? Il faut alors faire la part de la veulerie des dirigeants, en particulier à Munich. Mais étaient-ils réellement défenseurs des valeurs républicaines ?

Est-ce à dire enfin, comme le proclamait Pétain et ses soutiens que les valeurs républicaines étaient responsables de la défaite ? On n’ose penser que tel est le sens de la déclaration ministérielle. Mais si c’était le cas, ce serait un nouveau signe de la décadence de nos gouvernants.


Commentaires

Logo de Alain Monnet
mardi 1er novembre 2016 à 19h10 - par  Alain Monnet

Trop de signes nous saignent, ou, à trop vouloir interpréter du vide-de-sens on dépense son énergie et son temps vainement. ce qui nous renforce dans notre faiblesse et notre impuissance.

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko