André Bellon

Président de l’Association pour une Constituante


Articles de cet auteur

mardi 15 mai 2018
par  André Bellon

Retour vers l’ancien régime

L’art est souvent révélateur des pensées dominantes, surtout lorsque les choix sont faits par les dirigeants. L’Histoire de deux personnages valent d’être regardées de près car ils eurent leurs statues en bronze avant-guerre ; elles furent fondues par les allemands sous l’occupation ; ils ont (...)

lundi 7 mai 2018
par  André Bellon

La dictature de la minorité

A l’occasion du premier anniversaire de l’élection d’Emmanuel Macron (ah, ce goût pour les commémorations stupides !), on entend se développer en boucle un refrain selon lequel le Président respecte le programme pour lequel il a été élu.
Il n’est pas inutile de rappeler que, si l’actuel titulaire de (...)

jeudi 3 mai 2018
par  André Bellon, Pascal Geiger

Suite aux manifestations et aux violences du 1er mai

Les deux articles d’André Bellon et de Pascal Geiger qui suivent sont des réactions convergentes après les évènements du 1er mai. Il importe de réfléchir et de réagir après ce qui pourrait bien conduire à des dérapages graves.
Voir aussi ces textes sur (...)

mardi 17 avril 2018
par  André Bellon, Tribune libre

ONU Suite

Une réaction en complément de l’article précédent et suite aux déclarations d’Emmanuel Macron
Emmanuel Macron a donc déclaré, devant des millions de français, que "C’est la communauté internationale qui est intervenue (…) Nous avions la pleine légitimité pour intervenir dans ce cadre".
Le Président de la (...)

samedi 14 avril 2018
par  André Bellon, Tribune libre

Veillée d’armes

Faire la guerre n’est pas un acte anodin. La faire au nom de la justice peut se révéler salutaire, mais l’Histoire a prouvé les dangers et les manipulations qui entourent ce genre d’entreprises.
Ci-dessous, le texte d’André Bellon, ancien Président de la Commission des affaires étrangères de (...)

mardi 10 avril 2018
par  André Bellon, Tribune libre

Le risque et les justiciers

Les bruits de bottes sont de retour. Comme toujours dans ce type de période, chacun argue de la morale pour déconsidérer l’adversaire potentiel.
Il faut impérativement rappeler que l’Organisation des Nations-Unies avait été bâtie comme instrument de prévention des conflits et donc contre l’acceptation (...)

mardi 27 mars 2018
par  André Bellon, Tribune libre

Le sens d’un acte héroïque

La mort du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame est évidemment héroïque comme l’ont souligné tant de commentaires. Elle est sans doute plus que cela.
Le geste de cet officier manifeste un sens de la responsabilité dont la France avait perdu l’image. Après les centaines de morts dans les attentats depuis (...)

jeudi 15 mars 2018
par  André Bellon

La stratégie de la culpabilisation

La volonté d’Emmanuel Macron d’imposer son projet institutionnel nous oblige à un vrai débat. Voici ci-dessous mon analyse de ces perspectives.
La stratégie de la culpabilisation
Le Président de la République a annoncé son intention de modifier la Constitution dans une nouvelle étape de remise en (...)

lundi 5 mars 2018
par  André Bellon, Tribune libre

Quand le jury de l’ENA découvre l’eau chaude

Nous avons découvert sans stupeur le rapport du jury du « prestigieux » concours d’entrée à l’ENA. Celui-ci s’inquiète de l’incapacité des aspirants énarques à produire une réflexion originale, voire à penser par eux-mêmes…
On ne saurait que se féliciter de cette découverte de l’Amérique…si elle n’avait été (...)

jeudi 1er mars 2018
par  André Bellon, Tribune libre

Je ne doute pas, donc je ne pense pas

L’article ci-dessous a été publié par la revue "Sciences critiques"
Dans nos mémoires reste inscrite la phrase fameuse « Je doute, donc je pense » . Accompagne-t-elle encore aujourd’hui la pensée scientifique ? On a parfois le sentiment que la volonté légitime du scientifique d’affirmer ses (...)


Envoyer un message

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko