MOBILISATION NATIONALE des associations

samedi 4 novembre 2017
par  Collectif des associations citoyennes

VENDREDI 10 NOVEMBRE

Deuxième journée « noire » des associations

Le 18 octobre, pour la première journée noire des associations, plus de 200 actions ont été menées partout en France. Elles ont contribué à rendre visible l’ampleur du plan social décidé avec une violence et une brutalité inouïe par le gouvernement : 260 000 postes en contrats-aidés supprimés entre 2016 et 2018.

L’indignation et la mobilisation vont crescendo, de partout remonte la dénonciation des immenses dégâts provoqués par cette mesure dictée par une approche purement comptable.

A la marge, le gouvernement a reculé sur certains territoires et dans certains secteurs en acceptant une « sanctuarisation temporaire » de certains emplois aidés mais sans rien changer au montant global des crédits budgétaires et si les associations ne se battent pas, les arbitrages continueront à être rendus en leur défaveur.

Dans le prolongement de sa déclaration signée par plus de 5 700 acteurs associatifs, le CAC appelle l’ensemble des personnes et structures concernées à faire du Vendredi 10 Novembre une deuxième journée « noire » avec l’organisation, localement, de nombreuses actions (manifestations, marches, happenings, débrayages, grèves, opérations « assos mortes », etc.) pour parvenir à démontrer qu’une société sans associations est tout simplement une société invivable.

Informez-nous des mobilisations locales que vous organiserez en remplissant un court formulaire en cliquant ici. Cela nous permet de recenser et partager les différentes manifestations, montrant l’impact de la mobilisation nationale pour cette journée du 10 novembre.


Commentaires

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko