Modernisation et SNCF

Modernisation et SNCF

Dimanche 28 juillet 2019, par Association pour une Constituante

Un mot : Modernisation

Qui veut noyer son chien ferme les guichets !!!

Il faut reconnaitre à Guillaume Pepy, président de la SNCF, une grande constance pour justifier la privatisation future de son entreprise.

Seules les grandes lignes semblent devoir subsister et même sur celles-ci, les parcours OuiGo ressemblent plus à des bétaillères qu’à des transports respectueux des voyageurs. Et qu’importe si la lutte contre les fractures territoriales et la protection de l’environnement, dont le gouvernement a plein la bouche, nécessiteraient un développement du réseau ferroviaire !

Il est dorénavant quasiment impossible de réserver un billet à un guichet. S’il s’agit d’un départ dans la journée, l’attente est interminable lorsqu’il subsiste encore un guichet où s’adresser, fait de plus en plus rare. Rien ne vous garantit en fait désormais d’obtenir votre ticket avant le départ. S’il s’agit d’un autre jour, choisissez le assez lointain car il faut réserver un rendez-vous, en général lui aussi assez lointain.

Afin de faire des économies, la SNCF dresse ses usagers à utiliser Internet. Qu’importe la contradiction avec son slogan officiel "Rapprochons-nous ! Encore heureux qu’elle n’ait pas utilisé le stupide slogan habituel, genre « C’est pour votre confort ! »

Si on ne peut quasiment plus acheter de billets de train aux guichets, on peut en revanche y faire ses course en gare. La SNCF transforme les grandes gares en galeries marchandes. Il sera bientôt totalement incongru de s’y rendre pour prendre le train !

En bref, la seule chose que ne respecte pas la SNCF, ce sont les usagers. En revanche, grâce à cette merveilleuse conception de la gestion moderne, la rentabilité est quasiment garantie et les actionnaires potentiels ne vont pas manquer en cas de privatisation.

Vive la concurrence !

C’est sans doute cela qu’on appelle la modernisation.

Merci Monsieur Pepy !

1 Message

  • Modernisation et SNCF

    Le 17 septembre à 17:08 par Gilbert SOULET

    Bonjour M. BELLON et Merci
    J’ai passé plus de 37 années chez la SNCF ... de l’époque où l’on apprenait les métiers, et on respectait Voyageurs et Marchandises. Entré élève Exploitation le 04 Octobre 1957, j’ai terminé au 3ème collège en tant que Cadre Transport Mouvement le 31 décembre 1994. Aujourd’hui, j’ai de plus en plus de mal a reconnaitre l’Entreprise, ses rails rouillés chez nous en Vaucluse, ses gares fermées et ses guichets aussi.
    Je ne peux m’y résoudre et ose écrire parfois : SNCF = Sans Nous C’est Foutu !
    Allons nous redresser la tête franchement et sans arrière pensée ?
    Très cordialement,
    Gilbert SOULET (11/1939)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)