2022, souveraineté, liberté

2022, souveraineté, liberté

Dimanche 2 janvier 2022, par André Bellon

Nul ne s’étonnera que les vœux de ce début d’année 2022 tournent autour de la santé. Santé physique et psychique évidemment, confrontés que nous sommes à cette épidémie qui n’en finit pas d’être gérée n’importe comment.

Mais comment ne pas évoquer aussi la santé de notre société bien malade, émiettée, sans autre cohésion politique que cette illusion présidentielle qui ne cesse de rechercher le candidat miracle ? En fait, une véritable maladie de notre société est de ne pas savoir se libérer de ces miroirs aux alouettes que sont la présidentielle et les législatives qui en découlent. Le vœu que j’exprime donc est que les citoyens puissent s’émanciper des contraintes que leur imposent la mondialisation, l’Union européenne, un capitalisme financier sans vergogne, sans morale et des institutions qui empêchent toute tentative de libération.

Le lien entre le peuple et la souveraineté, entre la citoyenneté et le progrès social est à reconstruire. Contre la tristesse du monde sinistre qui nous est imposé, réaffirmons ensemble le combat pour la liberté !

1 Message

  • 2022, souveraineté, liberté

    Le 2 janvier à 18:20 par Renaud

    Notre société est bien malade, certes mais c’est depuis déjà un temps long. En revanche ce qui est beaucoup plus récent c’est la menace d’un terrible totalitarisme lié à ce passe vaccinal QR code qui permettra non seulement le contrôle du peuple, mais le contraindra à la soumission permanente de tout ce que ce pouvoir privatisé globalisé et arbitraire aura envie de lui imposer sous peine de le condamner à une mort sociale voire économique. Si nous n’arrêtons pas ce projet
    orwélien et diabolique, il sera quasi impossible de revenir en arrière et l’idée même d’élire une assemblée constituante deviendrait alors un doux rêve totalement irréalisable.
    Denys Renaud de Nantes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)