Doléance du Collectif Ni Pauvre Ni Soumis. Handicap, maladie invalidante : l’urgence d’un revenu d’existence !

samedi 27 mars 2010
par  Cercle de Guéret (Creuse)

« Sois pauvre, malade et tais-toi !? »


Parce qu’il est INACCEPTABLE de laisser durablement SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ des personnes en raison de leur handicap ou de leur état de santé, aujourd’hui, nous crions notre détresse et notre colère et appelons tous les Citoyen(ne)s révolté(e)s à se mobiliser.

Doit-on accepter de vivre toute sa vie dans la misère quand on ne peut pas ou plus travailler à cause de son handicap ou de sa maladie ?
Peut-on se satisfaire de la promesse présidentielle d’une augmentation de l’AAH en 5 ans qui nous maintiendra toujours sous le seuil de pauvreté ?
Est-il tolérable que ce gouvernement taxe les indemnités d’accident du travail ? Que les pensions d’invalidité soient au ras des pâquerettes, que les salaires en ESAT soient mini, mini… ???

Le Collectif NPNS (Ni Pauvre Ni Soumis) demande d’urgence :

- La création du revenu d’existence égal au SMIC brut, soumis à cotisations, et cumulable avec celui du conjoint,quel que soit le lieu de vie : domicile propre, établissement, chez un tiers !

- L’augmentation du seuil d’accès à la CMU complémentaire pour que les « oubliés » de la CMU puissent avoir une couverture complète de leurs dépenses de santé, notamment les bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé, de l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité ou de l’Allocation Supplémentaire Personnes Âgées !

- La suppression des mesures de « régressions sociales », franchises médicales et participations forfaitaires, forfait hospitalier, fiscalisation des indemnités du travail, …



Commentaires

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko