Et la constitution dans tout ça ? (Doléance)

lundi 7 février 2011
par  Georges

Je viens de lire toutes les doléances publiées et bien peu ont le soucis
de la collectivité, de l’ensemble humain. Chacun prêche pour sa paroisse
et je crains que ça ne fasse pas avancer les choses.
Donc je me lance, soyez indulgents !
Qu’en est -il en France de la séparation des pouvoirs chère à Voltaire ?

— Nos ministres qui sont nommés et non pas élus, proposent des textes
de loi aux assemblées et assistent aux débats ! Les assemblées sont le
pouvoir législatif et les ministres l’exécutif. Ou est la séparation des
pouvoirs ?
— Notre président de la République, élu, se permet de juger les
décisions de justice. Le président représente le pouvoir exécutif et
les juges le judiciaire. Ou est la séparation des pouvoirs ?

Autre point : Bientôt, dans un mois, la moitié de la population va voter
pour des élections cantonales. Or la plupart des candidats sont déjà
maire ! Expliquez moi messieurs les cumulards comment vous faites pour
gérer les affaires d’une commune qui occupent largement un temps plein et
celles d’un département qui elles aussi occupent pas mal ? N’êtes vous
pas, messieurs les cumulards, obligés de négliger certaines de vos
fonctions ?

Voilà quelques sujets de réflexions qui me semblent important ! Et je
crois que ce sont des points à réformer !


Commentaires

Logo de Michel Nguyen Montauban
mercredi 31 août 2011 à 09h32 - par  Michel Nguyen Montauban

Bonjour je découvre aussi ce site , et cette question essentielle de ce qui est la base même de la reflexion d’une constituante ...

si on ne change pas nos institutions , aucune des doléances de ce cahier ne pourra être mise en place

je reviens aussi du site d’Etienne Chouard ou il propose de remplacer l’election par le tirage au sort et ai lu ici les arguments contre de Raoul Marc Jennar et les discussions avec les partisans de ce systeme

Nous sommes au cœur du probleme. Comment éviter que la démocratie ne se pourrisse ?

voici à partir des idées des uns et des autres, quelques premières pistes

- inéligibilité pendant 5 ou 10 ans de tous les sortants (qu’ils aillent méditer, sur leur intégrité et l’efficacité de ce qu’ils ont fait )
- un seul mandat non renouvelable

- pendant leur mandat ils sont payés comme des fonctionnaires de catégorie A et la durée est prise en compte pour leur retraite

- suppression des logements de fonction luxueux avec personnel domestique etc... des avions et jets privés ...
- obligation de se déplacer par le moyen de transport le moins polluant
pour le reste voir ce qui se fait en Norvège
voir aussi sur le site d’Étienne Chouard toutes ses propositions, sur les "tirés au sort" et les contrôles auxquels ils sont soumis...

Logo de picch
mercredi 10 août 2011 à 12h33 - par  picch

Bonjour,
Je découvre ce site avec grand plaisir. Et je rejoins cet article qui me semble pertinent.
Il y a énormément de choses à changer dans notre système actuel, c est un fait.
Mais avant de travailler sur la forme, ne devrions pas nous pencher sur le fond ?

Notre constitution est ce qui définis notre système démocratique. Aussi, je crois necessaire de rédiger une nouvelle constitution, en phase avec notre époque.
Dans un second temps, je pense qu’il est obligatoire d’écarter une grande masse de nos représentants, du pouvoir qu’il exercent actuellement.
La plu-part des textes que je lis sur le web me laisse souvent dubitatif..
je m’explique : "on veut changer les choses mais surtout pas se salir les mains", comme la personne de cet article dit très bien, chacun prêche pour sa paroisse. Mais ce système dominé par la finance, a tout de même ses têtes à couper, n’oublions pas que l’histoire est un éternel recommencement, (tant qu’on a pas compris ?). Je pourrais ici donner une liste gigantesque des plus abjects représentant de la race humaine, mais je ne pense pas que c’est sa place.
Je veux simplement dire que créer une constituante, une nouvelle constitution..est necessaire, mais cela ne fonctionnera qu’en parallèle d’un mouvement nettement moins pacifique. Prenez l’exemple des révolutions dans notre pays : 1789, 1830, 1848, 1870. Ses hommes au pouvoir ne se laisseront pas faire, ne se laisseront pas arracher le pouvoir qu’ils ont ammasser depuis si longtemps. On parle beaucoup des hommes de pouvoir influent sur notre pays, mais il en est d’autres, dans toutes la province, qui sont tout aussi detestable ; ce nouveau type de personne, déifiant le matérialisme, ne s’interessant à rien ou si peu, avec une humanisme attrofié, qui appartiennent à la middle class, mais aussi à la classes populaire, et au haut du panier français. Tous pour un monde Mc do ! tous pour des crédits sur 200 ans ! et vive la surconsommation !
Eux aussi refuseront le changement. L’abrutissement des masses à bien fonctionné, la perte des repères est incalculable.
Voila, je vous ai fait un ptit coucou, car c’est toujours un plaisir de trouver un site contestataire, mais je suis, vous l’avez compris, nettement mois pacifiste que ce site.
"Nous sommes légions, nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas, préparez vous à nous voir"
A.

Logo de Georges
mardi 26 avril 2011 à 10h33 - par  Georges

Bien d’accord avec Aneth mais... voter pour le "moins pire" c’est entériner un état de fait imposé ! C’est accepter que aucun candidat ne soit seulement bon, alors que nous aurions besoin de politiciens excellents !

Quant aux propositions de deux politicards pour une création d’une sixième république elles sont sans aucune valeur par le fait qu’ils veulent faire appliquer la constitution actuelle et ses défauts pour se faire élire et ensuite la répudier et en créer une autre. Je ne sais pas vous mais pour moi ça ressemble à une fumisterie !!!

Bon d’accord j’ai pris du retard, mais mes réflexes ne sont plus ce qu’ils étaient !!! Bonne journée
Georges

Logo de Aneth
samedi 5 mars 2011 à 09h50 - par  Aneth

en lisant les propositions de Mondebour ou Troscane sur la 6 ème république, ne pouvons-nous avoir des bases de réaction relatives ? je suis en train de les lire, ça vaut le coup à mon avis de s’engager dans les primaires socialistes en les investissant concrétement de l’idée de Constituante et autres visions de la démocratie directe (je ne suis pas socialiste, ni autre, mais vote "le moins pire qui a une chance de gagner")
Aneth

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko