2013

dimanche 30 décembre 2012
par  André Bellon

Cher(e)s ami(e)s,

Présenter des vœux de nouvel an est un art plus difficile qu’on ne le croit. Entendant à la télévision ceux que prononçaient de nombreuses célébrités, )on ne peut s’empêcher de s’assoupir devant la banalité aseptisée des déclarations appelant à soulager la misère et à répandre l’amour sur terre. Évidemment, on voit mal quelqu’un en appeler à l’injustice et à la guerre.

Il est néanmoins bon de participer à ce moment particulier de retrouvailles, de partager tous ensemble les aspirations autant que les inquiétudes. Encore faut-il être lucide. Regardant les derniers évènements, je souhaite donc que 2013 soit moins malsaine que 2012.

Quelques images symboliques ont marqué cette fin d’année :
Marc Machin a été reconnu innocent d’un meurtre qui lui avait valu de passer six ans et demi en prison. D’après les avocats, il pourra demander quelques centaines de milliers d’euros de réparations. Comment ne pas penser alors aux 45 millions d’euros qu’un tribunal arbitral de circonstance, dont la légitimité discutable était soutenue par le gouvernement du moment, a accordé en 2008 à Bernard Tapie au titre de préjudice moral ? Le pauvre homme !

Gérard Depardieu s’expatrie fiscalement. Et, devant une critique de son attitude, voila qu’une large majorité du milieu show bizz s’indigne qu’on puisse attaquer un si grand acteur. Comme si c’était le problème.

L’ex-Président de la République, Nicolas Sarkozy, accusé d’avoir dépassé les limites de dépenses autorisées lors de sa campagne électorale, fait appel de ce jugement après du Conseil Constitutionnel dont il est membre.

Cerise sur le gâteau, le pris Nobel de la paix est décerné à l’Union européenne, dans le contexte international et social dramatique que l’on connait, par un jury présidé par le secrétaire général du Conseil de l’Europe. Une affaire de famille en quelque sorte ! Et l’essentiel de la classe politique, de gauche comme de droite, de s’extasier.

Que d’exemples ! Que de petits groupes porteurs de petits intérêts, mais solidaires entre eux, qui se cooptent, qui se reproduisent, et qui maitrisent l’essentiel de la vie publique ! Face à toutes ces preuves qui caractérisent la domination d’un milieu social aussi étriqué que fortement cohérent, rappelons que les mariages consanguins créent souvent des monstres.

Devant un monde qui sombre ainsi dans l’absurdité et qui entraîne dans des dangers, des injustices et des violences de plus en plus intolérables, souhaitons que la volonté et l’action des citoyens imposent un espace de raison et amorcent la reconstruction de la démocratie.

Bonne année car seul l’optimisme mène au succès !


Commentaires

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko