Appel à voter "NON" au référendum du 7 avril en Alsace (donnez votre signature sur pouruneconstituante@yahoo.fr )

vendredi 15 mars 2013
par  Association pour une Constituante

Electeurs du Bas Rhin et du Haut Rhin, ce 7 avril nous VOTERONS NON à un « référendum » et appelons à signer cet Appel

Un Referendum
• Qui supprime vos départements
• Eloigne les élus des électeurs
• Réduit radicalement les pouvoirs de vos assemblées élues
• Réduit les solidarités nationales.

C’est à juste raison que chaque jour de nouveaux élus alsaciens, des sections des organisations politiques, syndicales, associatives se réunissent et découvrent de nouvelles raisons de refuser le texte qui vous est proposé.
C’est pour cela que les véritables promoteurs de cette contre-reforme sont obligés de se dévoiler, d’invoquer des « logiques supérieures » et une Europe qui tarde vraiment à convaincre même une simple majorité des citoyens, des artisans, des commerçants, des salariés.
Ce n’est pas une question de « gauche », de « droite » ou de religion. C’est une question de souveraineté républicaine et de défense des conquêtes acquises depuis la fondation des communes et des départements en 1790. Il s’agissait alors de rompre avec le pouvoir des rois, des nobles et notables non élus et d’établir la supériorité des assemblées élues.
C’est pourquoi chaque guerre a vu des tentatives de supprimer ou de domestiquer ces assemblées, d’en reprendre les conquêtes et de rétablir un pouvoir d’en haut.
C’est ce dont il s’agit, par l’appel à la création d’une ‘Collectivité Territoriale d’Alsace’ par fusion du Conseil Régional d’Alsace, du Conseil Général du Bas-Rhin et du Conseil Général du Haut-Rhin.
Votre résistance croissante est aussi la cause du pesant silence que gardent les grands médias nationaux sur ce vote – Vote qui ne saurait s’appeler « referendum » terme que toutes les constitutions réservent à des enjeux nationaux. Il y a entre eux un pesant consensus pour éviter un débat national dans un contexte de crise sans solution.
Pour éviter même un débat au sein des grands partis qui ferait apparaître les véritables promoteurs du rétablissement des « provinces » d’antan : les sommets de l’Union Européenne et de la haute finance. Cela ne résoudra ni les problèmes du chômage, ni ceux du travail frontalier.
Au contraire, dans un espace plus vaste, la concurrence entre artisans, commerces, salariés, chômeurs, etc serait accrue et les solidarités nationales abaissées au plus bas.
Il s’agit d’une attaque politique brutale des acquis d’égalité, d’unité et d’indivisibilité de la République, et contre les droits sociaux.
C’est la même politique poursuivie depuis des années qui supprime les moyens propres des communes et départements, les contraint à réduire les services publics et les emplois locaux alors que c’est à ce niveau qu’étaient réalisés la plus grande partie des investissements utiles à la population.
Si le oui l’emportait, l’Alsace serait progressivement diluée dans un « espace rhénan » sans contrepartie politique. Les droits du travail, de l’artisanat, du commerce seraient « adaptés » sous la pression d’une concurrence accrue.
Particulièrement démagogique est l’argument du coût de vos élus. Dans leur grande majorité, ils ne sont pas rémunérés et leurs délibérations sont publiques car c’est de vous qu’ils tiennent leurs mandats.
Il n’en n’est pas ainsi des conseils d’administrations privés qui les remplaceraient.
Leurs membres sont rémunérés et tenus au secret des affaires. Ils sont les obligés de leurs créanciers. Chacun a eu connaissance des pressions exercées sur les élus par des intérêts privés.
Il n’y a pas trop de villes et de villages. Nous sommes en très grande majorité attachés à la proximité de nos élus et à la possibilité de les sanctionner, si besoin est.
En réalité, il s’agit d’utiliser l’Alsace comme un laboratoire pour faire éclater la République et créer des "euro-régions". Puis de poursuivre la même entreprise de démolition dans d’autres territoires français dans les mois et années à venir.

Tous les citoyens français sont concernés et ont les yeux sur les électeurs alsaciens.

Electeurs du Bas Rhin et du Haut Rhin, ce 7 avril nous VOTERONS NON à ce « référendum » et appelons à signer cet Appel.

signez sur pouruneconstituante@yahoo.fr

Commentaires

Logo de Jean-Pierre Alliot
mercredi 27 mars 2013 à 09h20 - par  Jean-Pierre Alliot

Je soutiens l’appel à voter Non au référendum du 7 avril en Alsace.
Jean-Pierre Alliot

Logo de DPVRS-27
mardi 19 mars 2013 à 15h02 - par  DPVRS-27

Je soutiens l’appel à voter Non au référendum du 7 avril en Alsace

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko