Quand le barrage se rompt

lundi 25 mars 2013
par  Association pour une Constituante

Communiqué du 25 mars 2013

***


Le Front National a donc, une fois de plus, failli l’emporter hier lors d’une élection législative partielle dans l’Oise. Et bien sûr, tous nos commentateurs officiels de s’inquiéter devant cette nouvelle manifestation « populiste ».
D’année en année, devant les refus forcenés des dirigeants de tous bords d’analyser et de se remettre en cause, les citoyens rejettent une politique sans issue et la classe politique qui l’incarne. La stratégie de l’épouvantail « populiste » ne peut éternellement contenir ce rejet, d’autant plus que les forces politiques dominantes sont de plus en plus perçues comme fort peu démocratiques et, surtout depuis le coup d’État du traité de Lisbonne, comme hostiles à la souveraineté du peuple.
La lutte contre les extrêmes demande une véritable refondation démocratique, une remise à plat des règles du jeu. Seul un processus constituant peut encore empêcher le pire.


Commentaires

Logo de Hèdi
lundi 25 mars 2013 à 17h11 - par  Hèdi

Ce qu’il y a de plus étonnant, au-delà de la paresse intellectuelle de nos dirigeants et de leur obstination à ne pas vouloir reconnaître que le Front National à la sauce Marine le Pen s’est uniquement construit sur leur incompétence et sur des années de passages en force antidémocratiques, c’est également leur posture affligeante vis-à-vis de ce qu’ils nomment le "populisme".
Dans leur imaginaire de gestionnaires froids et ultra-rationnels, toute volonté de s’intéresser aux aspirations profondes des citoyens et à leurs revendications immédiates est systématiquement perçue comme une horrible posture démagogique ne visant qu’à flatter les bas instincts du peuple. C’est à croire que pour posséder une véritable légitimité,il faudrait se contenter d’être un technocrate cynique, neutre et calculateur(et je ne dis pas que tous les techniciens sont comme ça) qui sait ce qui est bon pour les autres sans que les autres sachent ce qui est bon pour eux. Ca ne manque pas de sel comme inversion des valeurs !

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko