PARTOUT EN FRANCE, NOUS NE LAISSERONS PAS DETRUIRE NOTRE SERVICE PUBLIC DE SANTE.

samedi 3 août 2013
par  Coordination nationale

Nous avons à de nombreuses reprises publié les appels de soutien aux hôpitaux et maternités publics. Nous sommes d’autant plus satisfaits de publier les communiqués de victoire lorsque les action menées ont été couronnées de sucés. C’est pourquoi nous reproduisons ci-dessous les textes de la coordination nationale. Nous publions aussi les nouveaux appels contre les fermetures et démantèlements envisagés.

***


COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA COORDINATION NATIONALE DES COMITES DE DEFENSE DES HÔPITAUX ET MATERNITES DE PROXIMITE

SMUR DE LURE MAINTENU, FERMETURE DES URGENCES DE L’HÔTEL DIEU REPOUSSEE, LA MOBILISATION PAIE !

LA COORDINATION NATIONALE DES COMITES DE DEFENSE DES HÔPITAUX ET MATERNITES DE PROXIMITE SALUE LA LUTTE VICTORIEUSE POUR LE MAINTIEN DU SMUR DU COMITE DE VIGILANCE DE LURE ET LE PREMIER RECUL OBTENU POUR LES URGENCES DE L’HÔTEL DIEU

A LURE

Depuis le rapport officiel sur la réorganisation des urgences de Franche comté du 15 mars 2013 et l’alerte lancée immédiatement par le Comité de vigilance, toute la population et les instances concernées se sont mobilisées : les usagers, les personnels (malgré les pressions qu’ils ont subies), les sapeurs pompiers, les élus du secteur et au-delà, et également le Conseil de Surveillance du CHI Lure-Luxeuil-Vesoul. La commission technique régionale sur les urgences réunies les 27 & 28 juin a conforté les positions défendues par le Comité de vigilance : oui à l’hélicoptère, mais en supplément, pas en remplacement des structures existantes. La réunion avec un conseiller ministériel de la santé du mardi 2 juillet a permis aux élus d’obtenir l’assurance du maintien du SMUR luron. Cela est confirmé par le message de la ministre Marisol Touraine du vendredi 5 juillet.

A PARIS

Depuis des mois, le comité de soutien de l’Hôtel Dieu se bat contre le démantèlement de cet hôpital. Celui-ci devrait disparaître au profit d’un concept d’« hôpital debout » sans lits d’hospitalisation (de fait à des consultations externes), et de l’installation dans les locaux libérés du siège administratif de l’AP-HP. Le siège actuel situé avenue Victoria pourrait donner lieu à une opération immobilière.

La fermeture des urgences (date fixée au 4 novembre) et des lits d’hospitalisation de l’Hôtel Dieu impacterait l’ensemble des hôpitaux parisiens, et tout particulièrement des services d’urgence, déjà saturés. De nombreuses voix de tout horizon se sont exprimées contre cette fermeture.
Le 8 juillet, le Dr G Kierzek, un des porte-paroles du comité était suspendu de ses fonctions de responsable du SMUR, cette suspension donnant lieu à une vague de protestation.

C’est dans ce cadre que, le 10 juillet, Marisol Touraine annonçait le report de la fermeture des urgences.

A LURE,

NOUS ESPÉRONS QUE LA DÉCISION DU MAINTIEN DU SMUR NE SE FASSE PAS AU DÉTRIMENT D’AUTRES SMUR (2°ligne de Vesoul, Champagnole, Luxeuil…)

NOUS ESPÉRONS QUE CETTE DÉCISION SERA MAINTENUE DANS LA DURÉE, trop de services de santé maintenus le sont sous condition de durée dans notre pays ou trop partiellement, ce qui les fragilise, ne serait-ce que pour le recrutement du personnel.

Nous espérons que la circulaire de la Dgos-Direction Générale de l’Organisation des Soins du 27 juin qui incite aux « _redéploiements des implantations_ » des urgences et à la mise en avant d’une "_stratégie cohérente_" sur les hélismur ne nuira pas à terme aux SMUR terrestres du Haut-Doubs.

A PARIS

NOUS ESPÉRONS QUE CE REPORT SERA SUIVI D’UN VÉRITABLE DÉBAT DÉMOCRATIQUE AVEC LA POPULATION, LES USAGERS, LES PERSONNELS ET LEURS REPRÉSENTANTS SYNDICAUX, LES ÉLUS, PRENANT EN COMPTE LE PROJET ALTERNATIF PORTE PAR LE COMITÉ DE SOUTIEN.

NOUS ATTENDONS LA LEVÉE DES SANCTIONS CONTRE LE DR GERALD KERZIEK

A LURE, PARIS, BRIANCON, DECIZE, LANNEMEZAN, MARIE-GALANTE, VALREAS, VIRE… NOUS RESTERONS MOBILISES !

Trop de promesses n’ont jamais été maintenues, NOUS RESTERONS VIGILANTS ET RAPPELLERONS NOS EXIGENCES POUR LE MAINTIEN ET LE DÉVELOPPEMENT DE TOUS LES SERVICES PUBLICS DE PROXIMITÉ, EN VILLE COMME EN SECTEUR RURAL.

***


Comme à LUCON, DIE, AUBENAS, LA SEYNE, PARIS 14°( Saint Vincent de Paul), CARHAIX, PAIMPOL, Les LILAS, Sainte AFFRIQUE, Les BLUETS, LE BLANC…, la population de VIRE crie haut et fort sa volonté de défendre sa Maternité Publique et son Hôpital.

Elle apprécie hautement les services rendus par ses soignants, leur dévouement, leur disponibilité et leur présence que nous nommons proximité. Elle refuse cette innommable injustice qui prétend aujourd’hui réduire les dépenses de Santé Publique et faire de la santé de tous, une marchandise comme une autre.

« ...Aujourd’hui à Vire, l’Agence Régionale de Santé en la personne de son Directeur, Monsieur Lancry, est bien décidée à fermer Vire et Falaise...ce n’est pas une situation particulière, mais une politique de santé globale, un choix délibéré de concentration hospitalière au détriment des usagers, personnels et patients réunis », clame le Comité de Défense de la Maternité de VIRE.

Il a été présent devant l’A.R.S. de Caen le jeudi 27 à 14h pour réaffirmer une autre conception de la santé et de l’aménagement du territoire. La population, les soignants, les élus savent que si la maternité ferme, l’hôpital entier fermera, à Vire et à Falaise.

Parce que, seule la mobilisation peut seule faire reculer le ministère et l’administration, nous appelons tous ceux qui sont indéfectiblement attachés au Service Public de Santé à soutenir sous toutes les formes possibles la Maternité de Vire, y compris à participer à l’interpellation de l’Agence Régionale de Santé à Caen.


Commentaires

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko