Et Dieu créa les experts

vendredi 10 mars 2017
par  Anne-Cécile Robert, Tribune libre

Peut-on se dire citoyen libre et accorder aux sondages un pouvoir politique ?

Se référer à des sondages, qui varient étrangement suivant qui les commandent, traduit une forme de soumission à des entreprises mercantiles (les "instituts" de sondages sont des sociétés commerciales). Autre plaie des démocraties modernes : les experts. Étant moi-même docteur en droit (donc experte), j’en parle librement. L’expert détient un savoir technique. Ce n’est pas pour autant qu’il est honnête !

Les gouvernements, qui recourent souvent aux consultations d’experts, obtiennent en général d’eux la réponse qu’ils attendent. Bizarre, non ? En fait, l’expert doit éclairer la démocratie, pas se substituer à elle. C’est tout le problème posé par la Commission européenne, conçue comme le temple d’experts dits indépendants.

Parmi les nombreux citoyens qui travaillent à refonder la démocratie, certains imaginent des comités de citoyens éclairés par des experts. Mais qui va choisir ces experts ? Il n’existe pas de savoir objectif. Il existe plutôt des éléments de faits auquel le débat démocratique libre et raisonné donne un sens. C’est pourquoi, selon moi, il est important de revenir à l’essence de la démocratie : l’élection de citoyens, choisis pour leurs idées et leurs qualités, après des échanges de vues patientes et constructives.


Commentaires

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko