1 Message

  • Manifestation - 1er mai 2019

    Le 6 mai à 18:02 par Denys RENAUD

    Privatisation du 1er mai

    Ce changement historique de paradigme du 1er mai est un symptôme supplémentaire de ce qu’on pourrait appeler : "l’imposture de la dernière élection présidentielle". Celle-ci se révèle progressivement aux yeux de tous. Emmanuel Macron ne représente pas les Français. Il n’est pas la Président de tous les Français. Encore moins est-il capable "d’incarner" le pays et la Nation ce qui ressort normalement de la fonction. Il ne sert pas les intérêts de la France, ni de ses concitoyens. Il n’est en capacité de comprendre ni la République ni les Français et leurs attentes. (Lui-même avait déclaré lors de sa campagne l’inexistence à ses yeux de la culture française et donc implicitement l’inexistence de la France et de son identité historique et culturelle.) Nous avons un président "hors sol", un mandataire "postiche" sans aucun lien avec le corps de la Nation qui n’est au service que des intérêts d’un petite caste et au détriment de l’intérêt général. Il est là pour continuer le détricotage programmé par l’agenda néo-libéral, ignorant et méprisant les casses et les conséquences terribles sur le pays. Nous assistons désormais à la privatisation du politique et de toutes ses fonctions.
    La République laisse place à une forme nouvelle la Ré"privée" préalable au gouvernement mondial rêvé par certains.
    Le mouvement des gilets jaunes peut encore enrayer ce processus diabolique.
    Denys Renaud de Nantes

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)