Abroger les traités contractés sans (ou contre) l’avis du peuple français

jeudi 15 juillet 2010
par  Renaissance républicaine

Des doléances particulières peuvent s’exprimer sur la question des engagements européens de la France, surtout après le vote bafoué par la classe dirigeante, du 29 mai 2005. C’est ainsi que l’on souhaiterait qu’une Constituante remette à plat les règles du jeu institutionnel, pour redonner vie à une démocratie confisquée. Pourquoi, dans cette mesure, ne pas mettre en débat la question des traités "scélérats" depuis Maastricht et débattre de leur abrogation par le peuple.
De même, il peut sembler intéressant de débattre de la perspective du retour au franc et à la maîtrise, sapée de nos jours, de la monnaie nationale. Le problème de la réintégration de la France dans le commandement de l’OTAN (contraire aux positions gaullistes à ce sujet) est également une doléance qui nous est chère. La France doit sortir de cet organisme soumis à la puissance américaine.
C’est donc plus largement à une prise de conscience, en matière de souveraineté, que devrait s’atteler, selon nous, la Constituante que vous appelez de vos voeux (les plus raisonnables du moment, vu la situation politique et l’impossibilité de tout autre débouché).
Le service public, que d’autres doléances expriment doit être restauré. Ainsi, bien sûr, que la démocratie, sur les principes du programme du Conseil National de la Résistance.
A titre collectif, nous souhaiterions que cette doléance puisse être exprimée sur votre site.


Commentaires

Logo de Jacques Chopineau
samedi 22 janvier 2011 à 17h24 - par  Jacques Chopineau

On peut se poser la question : l’actuel parlement est-il encore représentatif du peuple français ? Lui qui n’a rien dit lorsque la France a réintégré l’OTAN. Rien non plus sur le suivisme pro-américain dont une conséquence est le soutien à la politique israélienne. Et où montre-t-il son opposition à cette guerre absurde en Afghanistan ? Quoi d’étonnant si plus de la moitié du corps électoral s’abstient ? Une France non-alignée est un rêve que ce parlement ne connaît pas...

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko