Doléance de René Chaboy : urgence, équitable local

samedi 11 février 2012
par  René Chaboy

Mesure urgente : l’équitable local.

Comme vous pouvez le constater, le gaspillage découlant de la chaîne industrielle alimentaire ne se limite pas aux dépenses d’énergie pour l’alimenter de la production à la distribution. Aux dépenses de consommation des engins pour retourner les sols, à ceux des transports circulant du nord au sud et de l’est à l’ouest, jusqu’à la conservation des aliments (irradiation, congélation, réfrigération).....il faut ajouter 90 millions de tonnes de nourriture par an en Europe qui partent à la poubelle mélangés aux emballages et étiquetages.

http://www.ddmagazine.com/201201192370/Actualites-du-developpement-durable/90-millions-de-tonnes-de-nourriture-par-an-a-la-poubelle.html

Le relèvement de la TVA sur la consommation, (sans prendre en compte la demande croissante des produits locaux) est soit une erreur, soit une volonté ferme de combattre en permanence cette économie potentielle pour nos régions et notre pays. Pour répondre aux commandes publiques alimentaires des cantines scolaires, qui donneront du travail tout en faisant reculer la misère, il est indispensable d’innover et de développer des projets de cultures locales (moins gourmandes en eau et consommant peu d’énergie). Il est nécessaire de développer une politique d’Etat volontaire pour nos régions et notre pays, ce qui n’est pas le cas actuellement . La TVA doit être justifiée : pour l’augmenter fortement aux productions polluantes d’importation, de manière à ce que l’Etat redirige directement ce gain aux associations qui travaillent localement ( comme la nôtre), bénévolement, et sans subvention, pour participer à organiser et reconstruire des filières courtes respectant l’écologie, et l’être humain.

Un gisement important de création d’emplois existe en germe : dans la mise en relation , la diffusion des informations , la création des espaces de communication , pour sortir du productivisme déshumanisé dont le principal objectif est de produire indéfiniment du matériel de plus en plus diversifié et gigantesque ; ce qui divise le corps social, mais fait perdre le bon sens pour réunir les différences et les rendre complémentaires.

http://lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=179:plan-pour-des-terres-de-biens-communs-&catid=13:agenda&Itemid=59

L’information peut faire vendre des produits , des stages . Mais les associations qui diffusent et traitent les informations sur un territoire doivent recevoir des participations en retour, sans devoir payer, pour être reconnues, les adhésions de celles qui reçoivent des subventions. Voilà le sens du développement des répartitions à mettre en œuvre dans l’Economie Sociale et Solidaire pour que chacun puisse être reconnu dans son travail de service. L’équitable local : une manière de reconnaître le travail de lien social , de sortir du piège archaïque du chacun pour soi, du corporatisme , du copinage ou de la spécialité qui collectivement nuit à chacun de nous tous.

Nous devons tous apprendre à vivre ensemble comme des frères , sinon nous allons tous mourir comme des idiots Martin Luther King


Commentaires

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko