La disparition de Raymond Aubrac est aussi le rappel d’un combat fondamental

jeudi 12 avril 2012
par  Association pour une Constituante

Raymond Aubrac vient de disparaître, mais pas de nos mémoires. Sa lutte reste, avec celles des autres combattants de l’ombre, symbolique de la volonté de justice et de souveraineté populaire.

Rien ne peut faire perdre confiance en l’avenir tant qu’existent des hommes et des femmes capables d’assumer avec courage un tel combat et de refuser ce qu’on présente officiellement comme inévitable.

C’est grâce aux gestes de ces hommes et femmes de la Résistance que la France a pu renaître et que des réformes sociales fondamentales ont pu être mises en œuvre à la libération.

On peut donc rejeter avec mépris ceux qui tentent de récupérer ces luttes pour appuyer des politiques antidémocratiques. De tels gestes ne méritent que le dédain.

Car l’action pour la démocratie ne s’arrête pas aujourd’hui. Mais elle s’appuiera longtemps sur la mémoire de ceux qui l’ont payé de leur vie.


Commentaires

Logo de Philippe Muléro
samedi 14 avril 2012 à 14h36 - par  Philippe Muléro

Je voudrais créer une association pour la mémoire de Lucie et Raymond Aubrac qui sera transformé en Fondation pour la mémoire de la résistance.
Mes amis chrétiens doivent beaucoup a nos libérateurs, car en Allemagne Nazi ils furent les premiers dès 1933 a être envoyé dans les camps de la mort, parce qu’eux ne voulaient pas faire le salut fasciste, ni s’engager dans la guerre aux côtés de l’armée Allemande.
Pour l’Euro 2012 de football, je vais commercialiser un article publicitaire et une partie de la vente pourra être affecté a l’association.
Philippe Mulero
ecrire : solidaire.fr@gmail.com

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko