Comment désigner les constituants, un point de vue.

mercredi 30 janvier 2013
par  Didier

Une Constituante aura, par définition, pour tâche l’écriture d’une nouvelle Constitution et sa soumission au peuple pour approbation ou révision.

Deux questions apparaissent immédiatement :
-  Qui aura la légitimité pour rédiger ce texte ?
-  Quel processus de rédaction sera mis en œuvre ?

J’aborde ici un point de vue sur les réponses à apporter sur ces deux interrogations.

Le processus de rédaction.

La politique, c’est à dire la démocratie, est un bien commun.

Chacun a le droit de participer à la politique.

L’égalité est un principe.

Le processus devra permettre l’expression de chacun, sur une base égalitaire.

La rédaction de la nouvelle Constitution devra donc être organisée selon un processus démocratique exemplaire, peut-être avec un comité de pilotage, de telle manière qu’un maximum d’individus puisse s’exprimer. Pour ce faire, des techniques différenciées peuvent être mises en place : la rédaction des cahiers de doléances, des réunions locales spécifiques, l’usage d’Internet, la consultation des savoirs et des avis des experts dans tous les domaines : scientifiques, philosophes, sociologues, politologues, agriculteurs, travailleurs de l’industrie et des services etc
La consultation des corps intermédiaires devra être encouragée : associations, syndicats, partis politiques.

L’élection des rédacteurs.

L’Association pour une Constituante milite pour le « renouveau de la souveraineté populaire ».

Elle s’est prononcée pour l’élection des Constituants au suffrage universel.

Ils seront donc élus par tous.

Pour que chacun décide en connaissance de cause, il est alors nécessaire de connaître au préalable les propositions des candidats.

Ces propositions devraient comporter au moins deux aspects : d’une part, la visée du candidat au sujet de l’organisation des institutions politiques et économiques visant à réaliser la souveraineté populaire, d’autre part son adhésion à une méthode démocratique telle qu’évoquée ci-dessus.


Commentaires

Logo de Association pour une Constituante
mardi 11 juin 2013 à 10h51 - par  Association pour une Constituante

La confusion entre égalité et tirage au sort est une erreur bien classique. Les citoyens sont égaux devant la désignation ne veut pas dire qu’on prend n’importe qui. Dire que les citoyens sont égaux ne veut pas dire qu’ils sont uniformes et identiques.

Cordialement

Voir http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article417

Logo de diojaime
lundi 10 juin 2013 à 11h40 - par  diojaime

il me semble essentiel, afin de garantir l’égalité politique entre tous les citoyens, que les rédacteurs de cette nouvelle constitution soient tirés au sort parmis des volontaires du peuple.
en outre, pour éviter que les constituants n’écrivent des textes pour eux-même, il faut, une fois l’assemblée constituante dissoute, que ces mêmes rédacteurs ne se retrouvent pas dans l’exercice du pouvoir.
car le but d’une constitution est d’affaiblir les pouvoirs.
donc, il ne faut surtout pas que ceux qui écrivent la constitution exercent en suite le pouvoir.
ceci me paraît-être le point de départ d’une bonne démocratie.

Logo de viviane palumbo
vendredi 8 février 2013 à 10h23 - par  viviane palumbo

je voudrais tout de mêm souligner que ce sont des philosophe, et pas des moindre, qui ont inventé la république d’Athènes, que ces république étaient gouvernées par des philosophes qui n’étaient pas rémunéré pour leur travail (principalement sur la raison qui a guidé leur experiences) la plupart des hommes et femmes politiques qui présentent aujourd’hui des compétences pour nous sortir de ce sustèmes odieux des technocrates qui ont oublié l’humain, sont à la base des gens diplômés en philosophie !!

Logo de Freeland
jeudi 31 janvier 2013 à 01h56 - par  Freeland

Vous voulez consulter des experts et dans le lot vous y mettez les Philosophes. Mais les Philosophes ne sont experts de rien. LA philosophie n’est pas une science. Il n’y a pas de méthode philosophique, pas d’objet d’étude spécifique à la philosophie. La Philosophie n’a pas de démarche ni de résultat. Il est impossible de juger la qualité d’un philosophe parce qu’il n’y a rien à juger. Un philosophe est uniquement une personne qui donne son avis en utilisant des phrases compliquées. Autant questionner des poètes, des Romanciers ou des créateurs de jeux vidéo.

On peut juger un scientifique, un mathématicien, un physicien, un biologiste sur ses compétences. Mais les compétences d’un philosophe, ça n’existe pas, il n’ont pas de compétence, ils ont seulement une opinion. On peut leur demander leur avis, en tant que citoyen ordinaire, mais certainement pas en tant qu’experts

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko