Appel du mouvement grec - Continuons l’action

samedi 20 juin 2015
par  Vangelis Goulas

A l’appel du mouvement grec  :

Semaine d’action européenne du 20 au 26 juin

• Multiplions des assemblées, rassemblements, initiatives…

• Manifestations samedi 20 juin à Berlin, Rome, Paris….

Appel à une mobilisation européenne d’en bas, à partir des mouvements en Grèce
Unis, nous nous dressons contre l’austérité et l’injustice sociale.

L’issue de la bataille en cours contre l’austérité déterminera non seulement l’avenir des Grecs, mais aussi celui des peuples européens en lutte pour plus de démocratie et d’égalité. Avec les gouvernements précédents, la Grèce a servi de cobaye, mais c’est maintenant un exemple positif que certaines forces veulent écraser.

Il faut donc construire un front social et politique européen militant contre la pression des institutions de l’UE conduisant à l’asphyxie de la société grecque et à la reprise des programmes d’austérité déjà mis en œuvre durant quatre ans par les gouvernements précédents avec des résultats catastrophiques. Le peuple grec, par son mandat du 25 janvier, a condamné les politiques d’austérité ainsi que les lois contre les travailleurs et les programmes de privatisation. Les politiques soutenues par SYRIZA ont repris les exigences des mouvements syndicaux et sociaux européens des dix dernières années. Nous avons maintenant besoin de l’appui de ces mouvements pour repousser les pressions et faire avancer le programme progressiste de justice sociale. L’Establishment européen a besoin de châtier le contre-modèle de justice sociale et de démocratie défendu par les représentants de peuple grec, parce qu’ils en ont peur : Ne les laissez pas faire !

Jusqu’au mois de juin prochain, des négociations ont lieu entre le gouvernement grec et les institutions européennes. Pour les élites économiques, il est difficile d’accepter que quelqu’un conteste leurs politiques et propose un plan économique alternatif. Elles utilisent tous les moyens de chantage à l’égard du peuple grec et de son gouvernement. Montrez-nous que nous ne sommes pas seuls dans ce combat !

Nous devons faire pression sur ces institutions pour qu’elles mettent fin à ce comportement inacceptable et pour leur faire accepter que ce sont les citoyens européens qui doivent décider de leur avenir. Nous appuyant sur les récentes décisions de la réunion d’Athènes, le 2 mai, nous, une large coalition d’organisations sociales, de syndicats et de réseaux, d’intellectuels, d’artistes, d’organisations de migrants et de diverses forces politiques de gauche, verts et progressistes actifs en Grèce, nous proposons des actions internationales entre le 20 et le 26 juin, afin de créer l’environnement social et politique favorable qui permettra d’appuyer la lutte des Grecs. Nous souhaitons également accueillir un événement, ici à Athènes, le 27 juin, pour partager nos expériences et les vôtres en matière de mobilisations et de solidarité. Il est important que les peuples européens passent de spectateurs passifs à joueurs actifs de cette histoire.

Cet événement offrira l’espace nécessaire à ces acteurs pour exprimer leurs préoccupations concernant les négociations mais surtout pour remettre sur le devant de la scène la nécessité de faire contrepoids aux pressions systémiques contre les exigences du gouvernement grec contre l’austérité et pour la justice sociale. Il est extrêmement important d’envoyer un message politique clair. La société grecque ne résiste pas seule. Nous devons démontrer que nous sommes tous décidés à soutenir toutes les revendications de longue date du mouvement. Le peuple grec en votant en faveur d’un gouvernement de gauche pour les soutenir, a décidé de briser le consensus néolibéral. La solidarité et le soutien populaire massif permettront d’atteindre le meilleur résultat dans l’affrontement entre notre camp et l’élite politique et économique européenne.

Luttons pour une Europe de la dignité et de la solidarité et contre une Europe de profit, une Europe forteresse. Nous appelons toutes les forces sociales et politiques à participer à la semaine de solidarité et à construire des coalitions nationales puissantes pour soutenir la lutte européenne contre l’austérité.


Commentaires

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko