Cercle de Nantes Réunion du 4 octobre 2016

jeudi 3 novembre 2016
par  Cercle de Nantes

Présents : Jean-Claude, François, Christian, Roland, Hugues, Loïck, Bernadette, Jorge, Sylvie, Lucy.

Excusés : Jocelyne, Daniel, Pascal

Ordre du jour :

- Bilan des activités réalisées :

Dans le cadre de la célébration de l’anniversaire de la 1ère République, Denis et Loïk sont intervenus dans une émission de Jet FM animée par Pascal Massiot, pour célébrer l’anniversaire de la première constitution et proposer une analyse de la situation politique actuelle, en compagnie de représentants de Politis et de la LDH.

Des contacts ont été pris avec Nuit Debout et Les Ateliers Constituants qui ont le projet de réécrire la Constitution. Cependant, on a constaté une absence de structuration de ces mouvements et on a abandonné la coopération avec ces derniers du fait que nos échanges ne figuraient pas au dernier compte rendu de la réunion de" stratégie "alors qu’une perspective de coopération avait été ouverte.

L’intervention de Juillet, à notre Dame des Landes, à laquelle participait notre ami Didier Brisebourg et où 4 d’entre nous avons tenu une table (voir photos http://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article1244 ) a donné lieu à de nombreux échanges, une distribution d’informations (pétition, communes citoyennes) et à la récolte d’une cinquantaine de contacts transmis au national.

- Notons que nous avons obtenu de la dernière AG que le ou les représentants des Cercles puissent porter 3 mandats.

- Notre Trésorière, excusée, nous fait savoir que 64 euros restent dans la Caisse de l’APUC Nantes, ce qui motive la demande anticipée de reprise des cartes.

- Propositions :

Nous avons pris beaucoup d’initiatives, établi de nombreux contacts mais on peut déplorer qu’il n’y ait pas une mobilisation de l’ensemble de la population comme dans certains pays en faveur d’une nouvelle Constitution (comme cela se produit au Brésil et au Venezuela…) ; il faudrait définir concrètement quelles actions concrètes mener et dans quel secteur pour impulser la dynamique de la Constituante. Il est indispensable de percer au niveau des médias. Notre site national enregistre plus de 60000 visites par mois, ce qui témoigne d’une prise de conscience plus générale de la dérive autoritaire du pouvoir (provoquée notamment par le recours répété au 49-3). Christian propose d’envoyer la dernière contribution de André Bellon à tous les maires du département. Il serait judicieux aussi de provoquer des échanges avec les maires au sujet de la loi Le Nôtre et de la fusion arbitraire des communes. Jean-Claude propose de dresser le listing des maires de Loire-Atlantique pour leur envoyer l’article de André Bellon sous forme condensée.

Denis propose de rédiger un article sur le site national de l’APUC pour exposer la contradiction entre l’esprit de la Constitution et le fonctionnement des primaires, notamment sur la nécessité pour le Président d’être au-dessus des partis. Egalement sur l’absence de légitimité de la loi Le Nôtre dont l’adoption aurait dû faire l’objet d’un vote par referendum. L’assemblée nationale fonctionne comme une chambre d’enregistrement en adoptant ces modifications de l’administration territoriale. Quand tout est privatisé, y a-t-il encore une citoyenneté ? Loïck et Christian se proposent pour rédiger un article sur la loi Le Nôtre dans le but de l’envoyer aux maires du département.

Sur le plan international, le TAFTA transformé en CETA illustre le déni de démocratie.

Le nouvel ordre mondial nous réduit au statut de consommateur.

- Jean-Claude propose d’intervenir sur le marché pour faire connaître l’APUC et favoriser un questionnement public sur les institutions actuelles.

On propose de faire campagne sur la hausse des impôts locaux sur les marchés de Nantes, de faire un tract sur le désengagement de l’état, sur l’abandon de ses prérogatives et de ses missions, sur la défiscalisation des grands groupes. Appel aux volontaires est lancé.

- Thèmes de réflexion générale :

La citoyenneté européenne n’existe pas, il n’y a pas de peuple européen ni de souveraineté populaire européenne. L’exemple de la Grèce illustre bien le déni de démocratie : le referendum n’a même pas été pris en compte. La Grèce est un état sous tutelle ; l’Europe est vassalisée, c’est un marché libéral. C’est une imposture, la façon dont l’Europe a été créée, c’est l’union européenne pour les marchés. L’abandon de souveraineté équivaut à l’abandon de citoyenneté.

Le referendum pour la paix en Colombie correspond à une stratégie électorale.

L’extrême droite sort gagnante, la population la plus affectée par le conflit ne s’est pas exprimée. Les FARC avaient demandé une assemblée constituante lors des négociations de paix. Le climat de peur est constant, les grandes inégalités sociales se renforcent, l’expropriation des petits paysans se poursuit au bénéfice des lobbies, la catastrophe humanitaire des 6 millions des déplacés n’est pas traitée : la sortie du conflit ne se fera qu’à travers une nouvelle constitution et une participation générale de la population.

La prochaine réunion est fixée le 6 décembre.


Commentaires

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko