Non élection à Evry

Non élection à Evry

Lundi 26 novembre 2018, par André Bellon

Les commentaires des enthousiastes de Macron après le scrutin législatif d’Evry du dimanche 25 novembre sont à pleurer.

Le maire d’Evry n’est pas élu. Simplement son adversaire est battu. Par rapport aux inscrits, l’ « élu » fait quelque chose comme 11%. Peut-on dire qu’il est représentant des citoyens ? Déjà, Macron avait été élu par 19% des inscrits. Nous disons depuis plus de dix ans (voir le site pouruneconstituante.fr ) que les institutions sont telles que les élus ne sont plus nos représentants. Devant cette crise, devant la révolte et les interpellations des gilets jaunes, l’élection de la constituante est plus que jamais à l’ordre du jour.

1 Message

  • Non élection à Evry

    Le 26 novembre à 15:37 par Pascal Geiger

    La République n’est pas un théâtre mais une fête (Cf. le contrat social).
    Pour J.J Rousseau, l’individu n’est plus un spectateur d’une politique élaborée et conduite en dehors de lui (la monarchie) mais devient souverain et sujet, c’est à dire auteur et acteur de la république qu’il construit.
    Hélas, les élections à Evry comme les manifestations des gilets jaunes nous montrent combien la vie politique est devenue un théâtre de boulevard de mauvais goût et un spectacle de rue désastreux.
    Si les citoyens n’ont plus confiance dans le système politique qui les gouverne depuis 60 ans qu’ils exigent alors l’élection d’une Assemblée Constituante.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)