Abstention record en Grèce alors que le vote est en principe obligatoire

mardi 9 novembre 2010
par  John Groleau

Alors que la majorité des "grands médias" en France à l’image de TF1, n’hésitent pas à déclarer que “Les Grecs renouvellent leur confiance au parti artisan de l’austérité”, il est nécessaire de contrer une fois de plus cette désinformation.

Effectivement, “Les candidats soutenus par le parti socialiste au pouvoir en Grèce arrivent en tête devant leurs rivaux conservateurs dans sept régions sur 13 à l’issue du premier tour des élections régionales, selon les résultats partiels sur 95% des votes dépouillés, publiés lundi par le ministère de l’Intérieur” [1].

Mais bien entendu, l’évènement est en fait dans l’abstention record pour une élection locale, à 45% et un nombre record également de bulletins blancs ou nuls (à 9,09%) [2], alors que le vote est en principe obligatoire en Grèce ! [3].

Cette élection était la première depuis l’arrivée au pouvoir du "socialiste" Papandréou, mais également depuis la récente réforme des collectivités locales censée donner plus de pouvoir aux régions (au nom de l’Union européenne !) et limiter les dépenses [4].

La Grèce a été trahie par ses "élites" dirigeantes et par ses privilégiés. Le discrédit de la classe politique en Grèce est total. La majorité des Grecs réalisent maintenant qu’ils sont devant une impasse politique. La révolte couve...

Septidi 17 Brumaire an CCXIX



Commentaires

Logo de vivement la prochaine
dimanche 21 novembre 2010 à 18h04 - par  vivement la prochaine

Au deuxième tour, record battu...

« Un taux d’abstention qui atteint 61% pour l’élection des maires, 55% pour l’élection des présidents de région, c’est encore plus élevé que la semaine dernière, qui était déjà un record en Grèce pour ce type de scrutin ».

http://www.rfi.fr/europe/20101115-grece-une-forte-abstention-victoire-socialiste-elections-locales

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko