Emprunt d’Etat : Nicolas Sarkozy veut faire payer chacun pour engraisser les plus riches

dimanche 28 juin 2009
par  Didier, Tribune libre

Le gouvernement a planché ce week-end pour fixer les objectifs de l’emprunt que l’Etat souscrira début 2010 auprès des Français, emprunt que Sarkozy a décidé.

D’après les commentaires des journalistes, le parlement sera saisi pour décider des modalités.

Soit.

Tout d’abord, il ne faut pas oublier qu’un emprunt est souscrit par les plus riches, ceux qui peuvent prêter à l’Etat, mais qu’il est en revanche payé par tout le monde, dont les plus modestes, à travers ses impôts, tous les impôts ( revenus, TVA etc ). C’est à dire que ceux qui bénéficient du bouclier fiscal mis en place par Sarkozy et qui peuvent ainsi prêter à l’Etat sont aussi ceux qui vont s’enrichir sur les dos des Français les plus modestes, ceux d’entre nous qui regardent à deux fois le prix du pain. Un emprunt d’Etat est une redistribution des richesses à l’envers, des plus pauvres vers les plus riches.

Soit.

Mais ce n’est pas fini :

1/ Les Français sont invités à souscrire à cet emprunt mais ils ne sont en aucune manière consultés pour fixer les objectifs de cet emprunt. Comme aux élections, on demande le vote des Français puis on ne leur demande surtout plus leur avis dans les décisions. Le consommateur ou l’investisseur docile est acceptable, le citoyen participatif est rejeté.

2/ Il serait pour le moins aberrant que ces impôts payés par les Français ou les résidents de France ne profitent pas exclusivement à l’activité économique en France. A ce jour, cette question ne semble même pas évoquée, ni bien sûr par ce gouvernement au service du capitalisme sans frontières, ni par les media.


Commentaires

Logo de yves.33380
vendredi 3 juillet 2009 à 10h14 - par  yves.33380

Ce n’est là que la continuité du pillage des richesses de tous au profit de certains ; Il en va de même pour les bénéfice réalisés grâce aux investissements publiques ( SNCF, autoroutes,centrales nucléaires...) ou grâce aux exonérations fiscales.
L’appauvrissement du peuple ira-t-il jusqu’à en faire des sans culotte ?
On pourra toujours dire : " Ah ! ça ira..."

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko