La parole aux peuples

vendredi 24 juin 2016
par  André Bellon

La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne est avant tout une leçon de démocratie jetée à la face d’oligarchies méprisantes. Elle est un exemple donnée par les Britanniques à nos propres gouvernements qui ne savent que bafouer la souveraineté populaire au nom de « vérités » qu’ils prétendent détenir. En France, la réponse au vote exprimé le 29 mai 2005 (traité constitutionnel européen) avait été le mépris par l’adoption du traité de Lisbonne. Au Royaume-Uni, le premier ministre tire les conséquences de son échec en démissionnant.

Bien sûr, la situation n’est pas simple. Mais elle ne saurait se résumer à l’analyse des indices boursiers. L’économie n’est pas une science et elle doit enfin être soumise au débat. On écoutera donc avec intérêt sur Radio Aligre la dernière émission de l’Association pour une Constituante consacrée le 15 juin aux conséquences économiques du Brexit. (http://voixcontreoreille.org/emission_view.php?id_emission=525 )

Déjà, devant l’évènement, nombre de tenants du discours européiste demandent plus d’Europe et, tout particulièrement, plus d’Europe autour de l’Allemagne.

Ce coup d’Etat fédéralo-technocratique doit être rejeté avec la plus grande fermeté. L’évènement d’aujourd’hui marque et doit marquer le retour des peuples dans la vie politique. Il est hors de question que ceux-ci soient à nouveau enfermés dans une usine à gaz hors de portée des citoyens.

Le référendum britannique ne nous conduit pas à un repli. Il nous amène enfin à oser penser. Il nous permet enfin de sortir de la soumission intellectuelle qui sert de guide depuis trop d’années. C’est un appel à refonder la démocratie. Les institutions actuelles y font obstacle. Seule l’élection d’une Assemblée constituante en France peut redonner au peuple français sa souveraineté et remettre la France dans le train de la liberté. Libérons-nous de l’obsession présidentielle. Remplaçons la présidentielle par l’élection d’une Constituante.
https://www.change.org/p/citoyennes-et-citoyens-de-france-présidentielle-non-constituante-oui


Commentaires

Logo de troy1
jeudi 7 juillet 2016 à 03h56 - par  troy1

Nos ancêtres parlaient de "la ligne bleue des Vosges" ( la ligne de front avec les armées du Kaiser en 1915 ! ) !... Maintenant, il faut savoir si nous éviterons "le piège diabolique" tendu à l’Humanité en 1960 par l’auteur de bd Edgar P. Jacobs , inspirateur de nombreuses carrières scientifiques de la seconde moitié du XX° siècle !... Au cours d’une épopée d’un voyage dans le Temps, il redoutait que le XXI° siècle soit une période d’autodestruction des civilisations, qui se seraient entr’égorgées !... Cependant, il ne chercha pas à identifier cette machine infernale, évitant ainsi le risque de désigner par avance un ennemi imaginaire !...

Logo de RENAUD Denis
vendredi 24 juin 2016 à 19h47 - par  RENAUD Denis

Voilà un exemple démontrant que la souveraineté du peuple reste un concept vivant et ne sera pas reléguée dans les oubliettes de l’histoire. Notre époque n’est pas non plus "la fin de l’histoire" comme l’affirmait Francis Fukuyama. La gouvernance mondiale néolibérale ne sera donc pas, comme on veut nous le faire croire, ni un horizon indépassable, ni une fatalité contre laquelle il serait inutile de résister. Maintenant l’Union Européenne, avec ses institutions et son fonctionnement doit, à partir aujourd’hui être minutieusement analysée publiquement, devant les peuples qui la composent, tant dans son historique avec les conditions de sa création, que dans son bilan social, économique, politique, éthique et moral.
L’Union Européenne doit cesser d’être une religion, un dogme imposée, un tabou, tout au contraire, il est à présent le moment historique pour elle de rendre des comptes aux peuples, de dresser un examen critique de son bilan sur tous les plans évoqués.
Le principe de la souveraineté du peuple n’est pas du populisme, elle est un héritage des Lumières, en revanche les oligarchies, les pouvoirs financiers, les lobbies, les instances de décisions non élues et n’ayant de comptes à rendre à personne, la non séparation des trois pouvoirs, la réalité d’une presse et des médias entièrement aux ordres, le totalitarisme belliqueux de l’OTAN sont l’exemple même de l’arbitraire, de l’assujettissement et de la confiscation de la citoyenneté.

Logo de jules
vendredi 24 juin 2016 à 16h26 - par  jules

J’espère sincèrement que le résultat de ce référendum et donc la loiseront respectés... mais je crains que celui-ci ne soit étouffé d’une manière insidieuse par la classe politique.

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko