Balance ton porc et le totalitarisme

vendredi 2 février 2018
par  Anne-Cécile Robert, Tribune libre

« Nous pensons que le moment n’est pas opportun pour débattre sereinement dans ce cadre avec une signataire de la tribune des 100 femmes », explique un collectif féministe de Pantin pour justifier la déprogrammation du film L’Astragale de la cinéaste Brigitte Sy qui a apposé sa signature sur la pétition « Liberté d’importuner » (Catherine Deneuve). Indépendamment du débat de fond sur le féminisme, on ne peut que déplorer cette censure tranquille effectuée au nom de ce qui apparaît bien comme la croyance en un discours officiel, indiscutable, sur les droits des femmes. Comme si les frontières de ce qu’il est permis de penser pouvaient être définies a priori, sans discussion, par certaines et conduire à la disqualification sans procès des autres.


Commentaires

Logo de Gabriel Galice
vendredi 2 février 2018 à 16h48 - par  Gabriel Galice

Les ayatollates en jupes ne valent pas mieux que les ayatollahs en turbans.

Elles vont jusqu’à changer la fin de CARMEN, y voyant un appel au féminicide. On va censurer Shakespeare, et Corneille, et tous les autres, parce qu’on y tue des hommes qui, {a priori}, ont la même valeur que les femmes..

Site web : gabriel
Logo de Olivier RUBENS
vendredi 2 février 2018 à 15h59 - par  Olivier RUBENS

Entièrement d’accord ;

Voila qui est bref et bien dit !

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko