Balance ton porc et le totalitarisme

Balance ton porc et le totalitarisme

Vendredi 2 février 2018, par Anne-Cécile Robert, Tribune libre

« Nous pensons que le moment n’est pas opportun pour débattre sereinement dans ce cadre avec une signataire de la tribune des 100 femmes », explique un collectif féministe de Pantin pour justifier la déprogrammation du film L’Astragale de la cinéaste Brigitte Sy qui a apposé sa signature sur la pétition « Liberté d’importuner » (Catherine Deneuve). Indépendamment du débat de fond sur le féminisme, on ne peut que déplorer cette censure tranquille effectuée au nom de ce qui apparaît bien comme la croyance en un discours officiel, indiscutable, sur les droits des femmes. Comme si les frontières de ce qu’il est permis de penser pouvaient être définies a priori, sans discussion, par certaines et conduire à la disqualification sans procès des autres.

2 Messages

  • Balance ton porc et le totalitarisme

    Le 2 février 2018 à 16:48 par Gabriel Galice

    Les ayatollates en jupes ne valent pas mieux que les ayatollahs en turbans.

    Elles vont jusqu’à changer la fin de CARMEN, y voyant un appel au féminicide. On va censurer Shakespeare, et Corneille, et tous les autres, parce qu’on y tue des hommes qui, a priori, ont la même valeur que les femmes..

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)