Sortir du confinement intellectuel national et européen

Sortir du confinement intellectuel national et européen

Samedi 16 mai 2020, par André Bellon, Anne-Cécile Robert

Le 29 mai 2005 est un symbole des contradictions que vit la démocratie et que révèlent les institutions tant nationales qu’européennes.

Rappeler cette date est essentiel pour comprendre l’aujourd’hui et préparer l’après.

André Bellon

Anne-Cécile Robert

1 Message

  • Revenir mais surtout réorganiser le fonctionnement des institutions françaises

    Le 17 mai à 10:56 par Jean marie GRIFFON

    La pensée dominante évoquée inlassablement par notre orateur André Bellon est bien en effet portée par Libéralisme et Mondialisation. Il serait bien de rappeler avec la même constance une des raisons, sinon le prétexte, que son succès est aussi la faiblesse du fonctionnement de ces institutions formellement inscrites dans notre constitution.
    Pour notre part et vécue d’expériences à divers titres, c’est l’organisation de la Fonction publique qui régit le statut des fonctionnaires et en particulier le fonctionnement des collectivités locales, qui est le défaut Je simplifie pour viser le vrai sujet qui est de pointer souvent l’irresponsabilité des élus locaux et parfois leur incompétence. Car c’est bien ça qui a servi d’alibi au départ pour notre actuel Président et mettre en quarantaine le rôle des élus locaux et justifier un vent de réforme sous casquette jacobine.
    Grande légèreté dans le suivi des équilibres financiers mais surtout plus grave et plus fréquent, inconséquence pour ne pas dire plus, dans le respect de l’exécution financière des investissements des équipements dont l’estimation initiale, la seule soumise aux électeurs, était régulièrement dépassée dans des proportions parfois abyssales. Et tout ça sans aucun retour sur jugement ou autres considération et responsabilité reconnue ou affichée.
    Tant qu’on n’aura pas intégré reconnu ces réalités, on piétinera. On aperçoit même ces absences dans les débats au Sénat, y compris dans sa gestion interne, On pourra offrir de grands discours sur le rôle dr nos institutions publiques sans trop déranger l’ordre établi.
    Je sais que je lance un pavé dans la mare car je n’aperçois toujours pas la pose de tuyaux vers une nouvelle station d’épuration encore hypothétique dans notre histoire culturelle la plus glorieuse et déclamée comme telle.
    Pour autant, j’ai acquis benoîtement la conviction que la gestion publique n’est pas incompatible avec des règles de bonne gestion, en imposant la responsabilité pour ses propres acteurs

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)