Procès Merah

lundi 6 novembre 2017
par  Etienne Tarride, Tribune libre

La Justice Française vient de rendre un arrêt qui mérite toute notre attention.

Abdelkader Merah a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle du chef d’association de malfaiteurs en vue d’une action terroriste et acquitté du chef de complicité d’assassinats.

Cette décision, qui peut décevoir les victimes ou surprendre l’opinion, a été prise par une stricte application du Droit Pénal en dehors de toute autre considération.

Elle démontre :

- Que chacun a droit, en France, a un procès équitable quelles que soient les passions

- Que chacun en France, quels que soient les sentiments de la foule, a droit à une défense et celle-ci, en l’espèce, a été remarquable.

- Que la justice française sait être ferme.

Je pense aujourd’hui à tous les jeunes gens de toutes origines qui, dans ce qu’on appelle les quartiers perdus. Ils savent maintenant deux choses :

- Faire semblant d’ignorer les activités ou les intentions d’un proche ou d’un très proche peut se révéler éminemment dangereux. Quoiqu’en disent les esprits forts, 20 ans de réclusion ce n’est pas rien.

- Ils vivent dans un pays ou la Justice est effectivement rendue, ce qui n’est pas si fréquent dans le monde actuel et moins encore dans le monde dont ils rêvent. Ce sont ces jeunes gens qu’il faut convaincre que la violence est pour eux une impasse et que la France loin de les opprimer les considère et respecte le grand principe d’égalité.
Conquérir ou reconquérir ces jeunes gens suppose d’abord une politique mais la Justice est aussi essentielle.

La Justice a tenu son rôle. Aux politiques de tenir le leur.

Etienne Tarride*

*ancien avocat au barreau de Paris, gaulliste de gauche - publie des billets en exclusivité pour POLITIQUE-ACTU.COM. Il est aussi romancier.


Commentaires

Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko