Wolfgang Schäuble, lauréat du Prix Charlemagne 2012, veut un gouvernement européen

samedi 19 mai 2012

Wolfgang Schäuble, lauréat du Prix Charlemagne 2012Traditionnellement remis le jour de l’Ascension à Aix-la-Chapelle, le Prix Charlemagne a été décerné cette année au ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble - reportage sur le site http://www.zdf.de/ -.

Cette récompense a été attribuée à de multiples personnalités - la liste sur le site http://www.karlspreis.de/ - depuis 1950, en particulier américaines (George C. Marshall, Henry A. Kissinger, ...) et françaises (Jean Monnet, Robert Schuman,...).

Dans son discours du 18 mai 1950, le comte Richard Nikolaus de Coudenhove-Kalergi - premier lauréat - annonça la couleur pour les années futures : « (...) le chemin qui mène à une Europe unie, de l’Islande à la Turquie comme de la Finlande au Portugal, est encore loin. Des années passeront avant que nous puissions l’atteindre. D’autant plus que nous devons mettre nos meilleurs forces au service de l’organisation strasbourgeoise afin qu’un jour tous les peuples d’Europe s’associent. (...). A ce nouveau groupe d’États qui s’étend de l’Elbe au Pyrénées, il était plus digne de le relier à l’Europe de la grande tradition et de lui donner le nom d’ “Union Charlemagne”. (...). Il s’agit ni plus ni moins que la renaissance d’un Empire carolingien selon des principes démocratiques, fédéraux et sociaux. (...). Le temps est venu de mettre un terme à l’état de guerre entre l’Allemagne et la France, non pas par un traité de paix qui conduirait immanquablement à des protestations et à des efforts de révision, mais par une constitution fédérale qui fonderait la relation franco-allemande de l’avenir sur des lois et non sur des traités. (...). Le moyen le plus adapté et le plus rapide serait la réunion d’une constituante par des élections généralisées pour élaborer une constitution fédérale. (...). La réalisation d’une fédération Charlemagne est pour cela dans les intérêts des Anglais comme des Américains. L’Union atlantique deviendrait une fédération à trois avec l’Empire britannique comme pont entre l’Amérique et l’Europe ».

Prix Charlemagne La représentation du Prix Charlemagne est basée sur le buste de Charlemagne présent dans la cathédrale d’Aix-la-Chapelle, entouré des 12 étoiles du drapeau de la Sainte Vierge. Signalons au passage que Jean-Paul II avait reçu le Prix Charlemagne « à titre exceptionnel » en 2004...

Buste de Charlemagne, cathédrale d'Aix-la-Chapelle

Nous n’avons pas encore l’intégralité du discours de Wolfgang Schäuble, mais d’après Reuters, ce dernier « a proposé mercredi un bouleversement des institutions de l’Union européenne, se disant favorable à ce que la Commission européenne soit transformée en un gouvernement. La zone euro doit tirer les leçons de sa crise des dettes souveraines en développant une politique économique et financière plus intégrée, a estimé Wolfgang Schäuble à Aix-la-Chapelle. “Je serais pour un nouveau développement de la Commission européenne en un gouvernement. Je suis pour l’élection d’un président européen”, a-t-il déclaré. “Nous devons œuvrer à ce que les marchés financiers gardent confiance dans la monnaie unique”, avait-il dit un peu plus tôt. » Tout un programme... A-t-il également évoqué la priorité du MEDE« F », à savoir le fédéralisme européen ?

J.G., Décadi 30 Floréal an CCXX


Un document ne manquant pas d’intérêt... :
PDF - 2.1 Mo
Karlspreis 2006 - Broschüre französisch


Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko