La démocratie peut attendre

jeudi 25 avril 2013

« Tout va mal dans notre pays, sauf la Constitution ! », s’est exclamé le député de l’Eure Bruno Lemaire devant les journalistes parlementaires, mercredi 24 avril.

Se qualifiant lui-même de « révolutionnaire », l’élu considère que la réforme des institutions n’est pas prioritaire. Les urgences concernent, selon lui, la lutte contre les « rigidités sociales » et l’achèvement de l’union bancaire européenne. Ancien ministre, grand voyageur, naviguant dans les cercles du pouvoir, M. Lemaire ne perçoit apparemment pas l’urgence de refonder la démocratie…



Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko