Tract - Marché transatlantique - Cercle de Guéret

mardi 18 juin 2013

Comme l’avait annoncé le Cercle guérétois dans son tract du 7 septembre 2010, nous sommes en route vers le marché transatlantique !

L’Union transatlantique, c’est la vraie marche !

L’exception culturelle n’est qu’un écran de fumée. Nous n’avons pas affaire uniquement à un prochain accord de libre-échange désastreux dont l’Union européenne nous est coutumière, mais bien à une question de portée politique considérable.

Recevant le prix Charlemagne en 1950, Richard de Coudenhove-Kalergi, le fondateur de l’Union paneuropéenne, envisageait déjà l’Union atlantique. En 1962, Kennedy s’épanchait sur la formation d’« une association atlantique » et Nelson Rockefeller affirmait « l’urgence d’une union militaire plus étroite pour assurer notre défense, d’une union douanière pour développer notre commerce et, enfin, d’une union politique qui viendra graduellement couronner cet ensemble ». Selon lui, l’idée du Marché Commun européen avait été encouragée par l’Empire américain depuis plus de dix ans. À ses yeux, le libéralisme économique pouvait s’exprimer pleinement dans un cadre fédéral. Ces propos nous renvoient aux positions du MEDEF dont la priorité est le fédéralisme européen tout en se montrant favorable au marché transatlantique et en contribuant à la promotion de l’anglo-américain au détriment de la langue française.

Ces dernières années, l’Union transatlantique se prépare sous l’impulsion de la Commission de Bruxelles et du Parlement européen. Avril 2006 : sa commission du commerce international propose la mise en place d’un « marché transatlantique libre d’entraves » à l’horizon 2015. Un an plus tard, création d’un Conseil économique transatlantique. Mars 2009, il suggère la création d’un Conseil politique transatlantique et se félicite du renforcement des liens entre l’UE et l’OTAN. Avril 2010, son Président inaugure le bureau de liaison du Parlement européen avec le Congrès américain, première marche vers la création d’une Assemblée transatlantique.

Soulignons que les principaux partis adhérent à ce projet de marché transatlantique, y compris le FN jusqu’au 13 janvier 2009. Nous pouvons nous interroger devant la réaction du chef de l’État et du gouvernement connaissant leurs liens avec la Fondation Franco-américaine.

La liberté politique et le droit naturel à l’existence sont gravement menacés par ce système barbare déguisé sous le nom spécieux de « liberté du commerce ». Comment de tels projets peuvent-ils être élaborés loin du regard des citoyens, sans leur contrôle et leur accord ? Ceci montre une fois encore l’urgence de rétablir la souveraineté populaire en France. L’élection d’une Assemblée constituante en est le moyen.

Contacter le Cercle local de Guéret :

- le responsable : M. John Groleau (tél : 06 31 87 37 32)
- le coordinateur des cahiers de doléances : M. Yves Pillet (tél : 05 55 80 02 06)
- par courriel : cercle.gueret@laposte.net

Tract distribué cette semaine.



Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko