ASSOCIATION POUR UNE CONSTITUANTE

Pour que vive la souveraineté populaire !

Accueil > Qui sommes-nous ? > Compte rendu de la réunion du 12 mai 2015 du cercle de Paris

Compte rendu de la réunion du 12 mai 2015 du cercle de Paris

jeudi 21 mai 2015

Le cercle de Paris s’est réuni le 12 mai 2015, à la Maison des Association (19ème arrondissement).

Présents :
Jean-Pierre Alliot, Richard Bénatouil, Christian Berthier, Quentin Debray, Florence Gauthier, Pascal Geiger, Aleth Gorges, Alain Guery, Anne-Laure Joyeux, Laurent Loty, Elise Revon-Rivière, Louis Saisi.

Excusés :
Christian Lapeyroux, Jérémie Mercier, Florence Sautereau, Vincent Sizaire.

Cette rencontre avait pour objet, d’une part, la préparation de la contribution du Cercle de Paris à la réunion de coordination des cercles qui aura lieu le 6 juin, à Lyon, et d’autre part la recherche d’initiatives pouvant contribuer au développement des idées portées par l’Association.

Elle a débuté par un tour de table permettant aux participants non seulement de mieux se connaitre davantage, mais également d’accueillir deux (futurs ?) membres.

1. Laurent LOTY s’est proposé de présenter l’état d’avancement du livre dont la présentation sera à l’ordre du jour à Lyon. A ce titre, il avait préalablement à cette rencontre, envoyé aux membres le synopsis en 8 pages destiné à l’éditeur Gallimard, ainsi que 3 chapitres déjà rédigés.

Il prévoyait, également, d’exposer un projet d’action stratégique visant à favoriser la convocation d’une assemblée constituante, afin que les membres du Cercle de Paris enrichissent cette proposition qui sera soumise à la coordination des cercles à Lyon.
A propos du livre, Laurent a souligné que celui-ci s’inscrivait dans un vaste processus démocratique de mise en place d’assemblées locales et d’élection d’une assemblée constituante.

Il a rappelé la stratégie textuelle de l’ouvrage en soulignant, toute chose égale par ailleurs, la similitude recherchée avec la démarche initiée par Thomas More dans son Utopie, à savoir, associer la critique de la réalité à la présentation d’un monde meilleur en faisant comme s’il existait déjà, de manière à prouver par l’exemple qu’il est possible d’imaginer une amélioration du monde réel.

Il ne s’agit pas, ici, de présenter une constitution toute faite mais de faire comme si les auteurs rédigeaient des « cahiers de propositions » d’une assemblée locale ou des projets de loi au sein d’une Assemblée nationale constituante. Par ces différentes contributions juridiques, il s’agit de susciter l’intérêt et encourager les futurs lecteurs à développer leurs propres visions d’une nouvelle constitution. En cela, ce livre veut être un encouragement à la réflexion et au débat, ainsi qu’à l’écriture d’autres « cahiers de propositions »et non la proposition d’une Constitution entièrement écrite.

Laurent LOTY a évoqué, ensuite, la ligne éditoriale de l’ouvrage.

Celle-ci se structure autour d’une trentaine de sujets regroupés par thème (4 portant sur la constituante, 4 sur la souveraineté, 7 sur la démocratie, 7 sur le domaine culturel – école et médias compris -, 7 sur l’économie). Chaque sujet fait l’objet d’un argumentaire (2 pages), de propositions juridiques (1 page) et de questionnements en forme de choix multiples (1 page).

Il a souligné la complexité de la production de l’ouvrage, notamment l’articulation entre production individuelle et cohérence collective, et a précisé que le livre n’était pas le programme de l’association, mais un recueil de chapitres signés par des membres de celle-ci.

Il a également précisé que la parution du livre était prévue au printemps 2016. Cela signifie que l’ensemble des textes sera à rendre au plus tard le 1er septembre 2105.
A ce titre, Alain GUERY a pris rendez-vous avec un éditeur important chez Gallimard.
Cette présentation a suscité un débat riche et passionné portant principalement sur le caractère contraint de la ligne éditoriale. Pour certains, il aurait peut-être été plus facile de laisser à chaque contributeur le soin de rédiger librement le sujet choisi à charge pour le comité de lecture de rendre l’ensemble des articles homogène dans leur structuration.

D’autres ont regretté l’absence de regard critique sur la situation politique actuelle raison de l’initiative prise pour appeler à l’élection d’une assemblée constituante. A ce sujet, Laurent a rappelé que l’ouvrage développera, dans son préambule, cette analyse critique.

Enfin, d’aucuns ont souligné la nécessité de clarifier non seulement des notions clefs mais également de veiller à la compréhension de leur articulation (peuple et citoyens ; souveraineté nationale et souveraineté populaire ; …).

Le temps important consacré au débat sur le livre n’a pas permis à Laurent LOTY de présenter la contribution que Vincent SIZAIRE et lui-même présenteront à la réunion de coordination des cercles. Cette contribution sur une pétition pour un référendum pour une constituante proposera deux options. La première soutenue par Laurent portera sur le « référendum d’initiative populaire ». La seconde développée par Vincent relèvera d’un « référendum d’initiative parlementaire ».

Laurent a regretté que les membres du Cercle de Paris n’aient pu enrichir, faute de temps, cette contribution. Il appartiendra à la coordination des cercles de s’exprimer quant à l’opportunité et la faisabilité de ces deux initiatives, à savoir celles proposées par Vincent SIZAIRE et Laurent LOTY.

2. Concernant le second sujet à l’ordre du jour, à savoir la recherche d’actions propres au Cercle de Paris pouvant contribuer au développement des idées portées par l’Association, plusieurs pistes ont été évoquées.

Au préalable, les participants ont souligné la nécessité d’identifier les thèmes sur lesquels il importait de rester ferme. Ainsi Quentin DEBRAY a insisté sur la non privatisation de l’armée, de la justice, des prisons, ….

De même, il conviendrait d’être, dans nos démarches, très pragmatique. Il est, en effet, essentiel pour les membres, avant toute action sur quelque sujet que ce soit, qu’un débat en profondeur sur le sujet choisi puisse avoir lieu et que ce débat repose sur des éléments factuels préalablement transmis.

Plusieurs sujets ont été évoqués. Louis SAISI a évoqué en priorité l’Europe. Christian BERTHIER y a ajouté l’aménagement territorial. Pascal GEIGER et Florence GAUTHIER ont souhaité des rappels historiques sur la révolution et la constituante, …
Les modalités de mise en œuvre de ces actions pourraient prendre la forme de conférences (proposition de Jean-Pierre ALLIOT), débats, colloques (proposition de Louis SAISI), …. Louis SAISI a rappelé l’importance de mener ces actions en collaboration avec d’autres associations.

Louis SAISI et Pascal GEIGER se sont proposés pour une prochaine séance (vraisemblablement à la rentrée) d’évoquer le sujet « Europe ».

La prochaine réunion du cercle est prévue pour le 16 juin (18h30 – 21h00) à la Maison des Associations dans le 19ème.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)