Élisabeth Guigou, membre de la Commission trilatérale, bientôt à la tête de l’Assemblée nationale ?

mercredi 20 juin 2012

Ce matin sur France Info, Élisabeth Guigou a officialisé sa candidature à la présidence de l’Assemblée nationale. Faisant l’étalage de son C.V. de politicienne reflétant parfaitement au passage la professionnalisation de la politique, elle a oublié néanmoins d’évoquer sa présence au sein de la Commission trilatérale [1] fondée par David Rockefeller, organisation ayant la particularité de véhiculer « un idéal platonicien d’ordre et de supervision, assuré par une classe privilégiée de technocrates qui place son expertise et son expérience au-dessus des revendications profanes des simples citoyens » [2].

Soulignant comme un aveu qu’« il faut démocratiser l’Europe », Élisabeth Guigou peut en effet se prévaloir d’être une grande démocrate depuis les deux épisodes de 2008 touchant à la ratification du traité de Lisbonne…

Lors du Congrès à Versailles le 4 février 2008, elle s’était abstenue pour trois jours plus tard votée en faveur du traité de Lisbonne à l’Assemblée nationale, piétinant ainsi la souveraineté du Peuple français exprimée le 29 mai 2005 par référendum.

J.G., Duodi 2 Messidor an CCXX


[2Olivier Boiral, « Pouvoirs opaques de laTrilatérale », Le Monde diplomatique, novembre 2003.



Constituante en 1 min 58


Dans les médias

*****
>>Voir l’intégralité

Estimez-vous que les élus sont aujourd’hui réellement représentatifs des citoyens ?

Trouvez-vous admissible qu’une seule personne, le Président de la République, exerce en fait tous les pouvoirs sans être concrètement responsable de ses actes devant le peuple ?

Trouvez-vous que les institutions permettent le respect de la souveraineté populaire ?

Si vous trouvez notre vie publique fossilisée,
- si vous voulez des élections générales,
- si vous pensez que la souveraineté du peuple est bafouée,
- si vous pensez que vous n’êtes pas représentés,
- si vous pensez que la loi "territoires" du gouvernement Fillon-Sarkozy détruit la démocratie locale
- si vous ressentez le traité de Lisbonne comme une insulte et un coup d’État contre le vote NON au Traité constitutionnel européen du 29 mai 2005

>>AGISSEZ


Exigez l’élection d’une Assemblée Constituante au suffrage universel pour changer le jeu politique


Inscrivez-vous au colloque sur la souveraineté

Le samedi 9 décembre de 14 à 17H

Salle Dussane
Ecole Normale Supérieure
45 rue d’Ulm 75005 Paris

Intervenants : Hubert Védrine, ancien ministre ; André Bellon président de l’Association pour une Constituante ; Yvan Lubraneski, maire des Molières ; Anne-Cécile Robert, professeur associé à Paris VIII ; Anne- Marie Le Pourhiet, vice présidente de l’association française de droit constitutionnel ; Natacha Polony, présidente du Comité Orwell.

Les débats, animés par Jean-Michel Quatrepoint, seront filmés et diffusés sur Polony.TV.

Le nombre de places étant limité merci de vous inscrire avant le 1er décembre sur

pouruneconstituante@yahoo.fr


Joindre-Découvrir nos cercles locaux

JPEG - 8.7 ko

L’histoire des Constituantes

JPEG - 11.3 ko
HISTOIRE des Constituantes 1789-1792-1848-1946

PNG - 2.8 ko